Version classiqueVersion mobile

Shylock et son destin

 | 
John Gross

Première partie : Le Shylock de Shakespeare

Sept

Les chrétiens

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

1

Si le baptême imposé à Shylock nous gêne, c’est, entre autres raisons, qu’il va à l’encontre de la tradition chrétienne prédominante. Il ne s’agit pas de sous-estimer l’impact immense qu’eurent les conversions forcées sur l’histoire du judaïsme européen au Moyen Âge et au cours des siècles suivants. D’innombrables juifs furent contraints de se convertir au christianisme ; ils furent tout aussi innombrables à préférer le martyre. Mais, en dépit de tant d’exceptions, la tolérance – certes peu enthousiaste – était le plus souvent la règle. Vers la fin du vie siècle, le pape Grégoire le Grand avait repoussé le principe des baptêmes forcés. Au xiiie siècle, Thomas d’Aquin réaffirmait la position de Grégoire en invoquant le libre choix inhérent à toute foi authentique.

Quant à savoir ce qu’on entendait par « force », le débat restait ouvert. Certains avançaient que l’interdit ne visait que la pure violence physique et se montraient favorables à des mesures coercitives, telles que...

© Éditions Rue d’Ulm, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search