Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Y voir mieux, y regarder de plus près

 | 
Danièle Cohn

Annexes

Le gardien de l’interprétation1

Hubert Damisch

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Yet must not we put the strong law on him :
he’s lov’d of the distracted multitude,
Who like not in their judgement, but their eyes.
Shakespeare, Hamlet, IV, 3

NOM : TITRE

Dans la Psychopathologie de la vie quotidienne, Freud propose d’appliquer à l’étude du style d’un auteur le principe d’explication qui permet de remonter aux causes d’un lapsus isolé2 : l’analyse portant moins sur le texte explicite qu’elle ne progresserait dans sa marge et entre ses lignes, prompte à tirer parti, sur le mode d’une lecture symptomale, de toute lacune ou irrégularité, de tout trait aberrant où l’individu se laisserait surprendre. La proposition prend une résonance imprévue si on la rapproche d’un passage de l’essai sur « le Moïse de Michel-Ange » qui fait référence à la méthode d’attribution mise au point, en son temps, par l’un des plus célèbres experts en matière de peinture italienne, un « connaisseur » qui excellait à définir, ou pour mieux dire à caractériser un style individuel sur le vu de traits...

© Éditions Rue d’Ulm, 2003

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540