Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Y voir mieux, y regarder de plus près

 | 
Danièle Cohn

Seconde partie. Jeux de regards

Recadrer-détailler

Dominique Païni

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cette conférence a été prononcée à partir de l’expérience qu’Alain Fleischer mena avec la première bobine du film d’Alfred Hitchcock Fenêtre sur cour (« Rear Window »). Immobile, près d’un écran sur lequel était projeté le film, il a refilmé les images projetées, en détaillant, en cadrant de près, en recadrant donc, en grossissant, en pénétrant dans l’image hitchcockienne… Le texte qui suit reprend une partie de la conférence prononcée à Rome en l’honneur d’Hubert Damisch. Il manque ici la proximité des images, leur force illustrative, démonstrative et poétique.

Recadrer, détailler, entrer dans l’image d’un film, c’est entrer dans leur mouvement – puisqu’il s’agit en effet d’images mouvantes, d’images qui défilent à raison de vingt-quatre par seconde et dont le défilement engendre la métamorphose du contour des motifs qu’elles représentent. Car regarder de près pour le spectateur de film c’est autant que pour le regardeur d’une œuvre plastique immobile, satisfaire une utopie figurale...

© Éditions Rue d’Ulm, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540