Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Passé présent

 | 
Nathalie Koble
, 
Mireille Séguy

Troisième partie. Incarnations : du textuel au visuel

Beckett en Terre Gaste

Bruno Clément

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Je ne sais pas très bien au fond, ce que je m’apprête à faire1. L’œuvre de Beckett est l’une de celles qui donnent le plus vivement – et d’ailleurs le plus régulièrement – la tentation du rapprochement : avec Heidegger, avec Wittgenstein, avec Schopenhauer, avec les philosophies orientales, avec toutes sortes de symboliques plus ou moins ésotériques, avec les mythologies asiatiques, celtiques, nordiques, on n’en finirait pas d’énumérer toutes les clés que les commentateurs pensent avoir trouvées pour délivrer enfin de cette œuvre mystérieuse le sens véritable – un sens qui évidemment relègue aux oubliettes celui qu’ont aidé à formuler les trouvailles pourtant valeureusement avancées par les exégètes précédents – et donc rivaux. Sur l’œuvre de Beckett, déplorons-le pour commencer, il y a moins de chercheurs que de trouveurs.

Je ne prétends donc pas à mon tour expliquer ni Beckett, ni ceux de ses textes où sont présentes des traces de textes médiévaux, par une influence ou par une conv...

Auteur

Bruno Clément est professeur au département de Littérature française de l’université de Paris VIII. Il a publié sur Beckett diverses études parmi lesquelles L’Œuvre sans qualités (Le Seuil, 1994). Nombre de ses travaux sont par ailleurs consacrés à la lecture : Le Lecteur et son modèle (PUF, 1999) ; Ecrivains, lecteurs (numéro spécial de la revue La Lecture littéraire, 2002).

© Éditions Rue d’Ulm, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540