Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Hommes grands, femmes petites : une évolution coûteuse

 | 
Priscille Touraille

Remerciements

Texte intégral

1J’ai traversé nombre de frontières disciplinaires dans cette étude et je suis grandement redevable à toutes les personnes (chercheurs et non-chercheurs) qui ont contribué à ma compréhension des problèmes en répondant généreusement à mes questions, en m’encourageant, et, pour certaines d’entre elles, en relisant et commentant des passages de mon texte à divers stades de son élaboration.

2Je tiens à exprimer encore une fois toute ma reconnaissance à Françoise Héritier, qui a été ma directrice de thèse. Le crédit serein qu’elle m’a accordé pendant des années m’a aidée à trouver le courage et la patience d’élaborer cette recherche qui pouvait paraître, au départ, périlleuse.

3Je ne saurais assez dire ma gratitude aux membres de ma famille et aux amis qui m’ont soutenue matériellement, moralement – et inconditionnellement ! – dans cette aventure.

4Un merci tout particulier à l’équipe de ce riche et paisible havre de recherche qu’est (et, je l’espère, restera) la bibliothèque du musée de l’Homme, pour sa compétente et si cordiale assistance.

5Le travail que j’ai eu à fournir pour la mise en œuvre de cette publication a été rendu possible grâce à une allocation postdoctorale de la Région Île-de-France ciblée sur les problématiques du genre. Je salue ici cette heureuse initiative de la Région dont j’ai eu la chance de bénéficier. Je remercie chaleureusement le Laboratoire d’éco-anthropologie et d’ethnobiologie du Muséum pour son accueil et son soutien.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540