Version classiqueVersion mobile

Les chefferies dìì de l'Adamaoua (Nord-Cameroun)

 | 
Jean-Claude Muller

Bibliographie

Texte intégral

Abubakar, Sa’ad, 1977, The Lamibe of Fombina. A Folitical History of Adamawa 1809-1901. Zaria, Ahmadu Bello University and Oxford University Press.

Adama, Hamadou, 1997, « Les nouveaux prénoms des Peuls du Nord-Cameroun : historique et essai d’interprétation », NgaoundéréAnthropos. Revue de sciences sociales II : 19-40.

Adler, Alfred, 1979, « Le dédoublement rituel de la personne du roi » in Michel Izard & Pierre Smith, La fonction symbolique. Essais d’anthropologie. Paris, Gallimard (coll. « Bibliothèque des sciences humaines ») : 193-207.

—, 1982, La mort est le masque du roi. La royauté sacrée des Moundang du Tchad. Paris, Payot (coll. « Bibliothèque scientifique »).

—, 1994, « Levée de deuil et consécration de l’héritier », Systèmes de pensée en Afrique noire 13 : 89-119.

—, 1998, « Des rois et des masques. Essai d’analyse comparative (Moundang du Tchad, Bushong de l’ex-Zaïre) », L’Homme XXXVIII (4), 143 : 169-203. Repris dans Adler, A. (2000), Le Pouvoir et l’Interdit. Royauté et religion en Afrique noire, Paris, Albin Michel (coll. « Sciences des religions »).

Allégret, Marc, 1987, Carnets du Congo. Voyage avec Gide. Paris, Presses du CNRS.

Amaoundé, Saliou, 1989, La Scolarisation dans l’arrondissement de Mbé (province de l’Adamaoua). Yaoundé, université de Yaoundé, département de sociologie.

Barley, Nigel, 1983, Symbolic structures. An Exploration of the Culture of the Dowayos. Cambridge-Paris, Cambridge University Press-Editions de la Maison des sciences de l’homme.

—, 1986, The Innocent Anthropologist. Notes from a Mud Elut. Harmondsworth, Penguin Travel Library (lre éd. 1983).

—, 1995, Dancing on the Grave. Encounters with Death. London, John Murray.

Bataille, Georges, 1967, La Part maudite, précédé de La Notion de dépense. Paris, Les Éditions de Minuit.

Baudelaire, Maurice, 1938, Rapport de tournée (17 octobre au 8 novembre). Manuscrit déposé à l’ISH, Garoua.

Berthoud, Gérald, 1982, « Gros hommes ganawuri et chefferies rukuba. Deux modes communautaires de consumation des richesses », in G. Berthoud (dir.), Plaidoyer pour l’Autre. Genève-Paris, Droz.

Bertoudjida, Nestor, 1994, Tableau synoptique de l’histoire des peuples mbum. Des origines à 1901. Mémoire d’histoire. École Normale Supérieure. Université de Yaoundé I, département d’histoire-géographie.

Bohnhoff, Lee E. et Kadia Mathieu, 1991, Dictionnaire de la langue dïï (duru). Ngaoundéré, Équipe de littérature dìì.

Boston, John S., 1964, « The Hunter in Igala Legends of Origin », Africa XXXIV (2) : 116-126.

Bouimon, Tchago, 1991, « Rôle du forgeron dans la société traditionnelle au Mayo-Kebbi », in Y. Monino (dir.), Forge et forgerons. Paris, ORSTOM (Colloques et séminaires) : 263-280.

Boyd, Raymond, 1989, « Adamawa-Ubangi », in J. Bendor-Samuel (dir.), The Niger-Congo Languages. A Classification and Description of Africa’s Largest Language Family. New York, University Press of America : 178-215.

Von Briesen, 1982, « Contribution à l’étude de l’histoire du lamidat de Ngaoundéré » in Mohammadou E. (dir.), voir sous Strùmpell, 1982 : 127-154.

Burnham, Philip, 1980, Opportunity and Constraint in a Savanna Society : The Gbaya of Meiganga, Cameroun. London and New York, Académic Press.

Cholet, Ed., 1896, « La haute Sangha (Congo français) », Paris, Bulletin de la Société de Géographie 7 (17) : 188-215.

Clastres, Pierre, 1974, La Société contre l’État. Paris, Les Éditions de Minuit.

Davies, J.G., 1949, The Bi Rom. A Study of a Nigérian Tribe. Manuscrit déposé à la bibliothèque du musée de Jos.

Dieu, Michel et Patrick Renaud (dir.), 1983, Atlas linguistique de l’Afrique Centrale (ALAC). Situation linguistique en Afrique Centrale. Inventaire préliminaire : Le Cameroun. Paris/Yaoundé, ACCT/Cerdotola.

Dumas-Champion, Françoise, 1986, « Dans les monts Alantika. Pierres de vie », L’Univers du vivant 8 : 48-61.

—, 1989, « Le mort circoncis. Le culte des crânes dans les populations de la haute Bénoué (Cameroun-Nigeria) », Systèmes de pensée en Afrique noire 9 :33-73.

Échard, Nicole, 1965, « Note sur les forgerons de l’Ader (Pays Hausa, République du Niger) », journal de la Société des Africanistes 35 : 353-372.

Faraut, François, 1981, « Les Mboum », in Tardits, Claude (dir.) Contribution de la recherche ethnologique à l’histoire des civilisations du Cameroun I. Paris, CNRS (Colloques internationaux du CNRS n° 551) : 159-169.

Fardon, Richard, 1988, Raiders and Refugees. Trends in Chamba Political Development, 1750-1950. Washington, D.C., Smithsonian Institution Press (Smithsonian Sériés in Ethnographie Enquiry).

—, 1990, Between God, the Dead and the Wild. Chamba Interprétations of Ritual and Religion. Washington, D.C., Smithsonian Institution Press (International African Library).

—, 1999, Contrast and comparison. Notes from a Middle-Belt West African Practice. An Inaugural Lecture delivered on 28 May, 1998. London, School of Oriental and African Studies, University of London.

Frerichs, Wendell, 1982, « Introduction » in A. Noss (éd.), Grafting Old Rootstock. Dallas (Texas), International Museum of Cultures.

Froelich, Jean-Claude, 1956, « Le commandement et l’organisation sociale chez les Foulbés de l’Adamaoua (Cameroun) », Études camerounaises 45-46 :3-91.

—, 1959, « Note sur les Mboum du Nord-Cameroun », Journal de la Société des Africanistes XXIX (1) : 91-117.

Gaillard, Philippe, 1994, Ahmadou Abidjo. Patriote et despote, bâtisseur de l’État camerounais. Paris, Jalivres (coll. « Destins »).

Garine, Éric de, 1995, Le Mil et la bière. Le système agraire des Duupa du massif de Poli (Nord-Cameroun). Thèse de doctorat, université de Paris X-Nanterre.

Garine, Éric de, Langlois Olivier, Raimond Christine et de Garine Wichatitsky Michel, 2003, « Nature fortuite ou paysage construit ? Ecologie historique des savanes soudaniennes au nord Cameroun ». Communication au Colloque Méga-Tchad, 20-22 novembre 2002, université de Paris X-Nanterre in Des milieux et des hommes : fragments d’histoires croisées. Paris, Elsevier SAS.

Gide, André, 1993 [1927], Voyage au Congo – Le retour du Tchad – Retour de l’URSS – Retouches à mon retour de l’URSS – Carnets d’Égypte. Paris, Gallimard.

Greenberg, Joseph, 1966, The Languages of Africa (2nd édition revised). Bloomington/The Hague, Indiana University/Mouton and Co.

Grelier, Élisabeth, 1999, La harpe des forgerons dìì (Nord-Cameroun). Univers sonores et symboliques. Mémoire de maîtrise, département d’ethnologie, université de Paris X-Nanterre.

Hamadjoda, Abdoullaye, A. A. et Eldridge Mohammadou, 1979, Ray ou Rey-Bouba. Traditions historiques des Foulbés de l’Adamaoua. Paris, Éditions du CNRS.

Hata, N., 1973, « The Swidden Crops and the Planting Pattern of Dourou Agriculture in Nord Cameroun », Kyoto University African Studies VIII : 93-115.

—, 1976, « The village community of the Dourou society in Nord Cameroun », Kyoto University African Studies X : 273-293.

—, 1980, « The Agricultural Complex and Ethnie Identity of the Dourou », Senri EthnologicalStudies 6 : 161-195.

Heusch, Luc De, 1963, « Réflexions ethnologiques sur la technique », Les Temps modernes, n° 211 : 1022-1037 [repris dans Pourquoi l’épouser ? et autres essais].

—, 1972, Mythes et rites bantous. I., Le roi ivre ou l’origine de l’État. Paris, Gallimard (coll. « Les essais » CLXXIII).

—, 1988, « Myth as Reality », Journal of Religion in Africa XVIII (3) : 2-21.

—, 1990, « Nkumi and Nkumu. La sacralisation du pouvoir chez les Mongo », Systèmes de pensée en Afrique noire X : 169-185.

—, 1991, « The King comes from elsewhere », in A. Jacobson-Widding, (dir.), Body and Space : Symbolic Models of Unity and Division in African Cosmology and Expérience. Stockholm, Almqvist and Wiksell International : 109-117.

—, 1995, Objets-signes d’Afrique. Bruxelles, Snoek-Dukaju & Zoon.

—, 2002, Du pouvoir. Anthropologie politique des sociétés d’Afrique centrale. Paris, Société d’ethnologie (Sociétés africaines 15).

Hino, S., 1978, The Classified Vocabulary of the Mbum Language in Mbang Mbum – With Ethnographic Descriptions. Tokyo, ILCAA.

Husson, Pierre, 1957, « Notes sur la subdivision du lamidat de Rey-Bouba au 1ER mars 1957 », in Elamadjoda A.A. et E. Mohammadou, 1979 :325-333.

Isichei, Elizabeth, 1988, « On masks and audible ghosts : some secret male cuits in Central Nigeria », Journal of Religion in Africa 18 : 42-72.

Kantorowicz, Ernest H., 1957, The King’s Two Bodies. A Study in Mediaeval Political Theology. Princeton, Princeton University Press.

Lacroix, Pierre-Francis, 1950, Rapport de tournée. Manuscrit. ISH, Garoua.

—, 1952-1953, « Matériaux pour servir à l’histoire des Peul de l’Adamawa ». Études camerounaises 37-38 : 37-38 ; 3-61 ; 39-40 : 3-40.

Lami, Pierre, 1945, « La chefferie pévé de Lamé (Tchad) », Bulletin de la Société de recherches congolaises I : 47-51.

Lessel, Karl, 1913-1914, « Das Volk der Duru », ]ahresbericht des Vereins fur Völkerkunde in Dresden I : 29-41.

Lesur, Joséphine et Langlois Olivier, 2002, « Une communauté d’agrochasseurs au XIXe siècle dans la Haute-Bénoué : analyse du matériel zooarchéologique extrait du site de Hossere-Djaba », communication au Colloque Méga-Tchad, 20-22 novembre 2002, université de Paris X, Nanterre.

Lévi-Strauss, Claude, 1955, Tristes tropiques. Paris, Plon.

—, 1958, Anthropologie structurale. Paris, Plon.

—, et Charbonnier Georges, 1961, Entretiens avec Claude Lévi-Strauss. Paris, Plon-Julliard.

Lode, Kare, 1990, Appelés à la liberté. Histoire de l’Église évangélique luthérienne du Cameroun. Amstelveen (Pays-Bas), IMPROCEP Éditions.

Lode, Lars, 1992, Aperçu des langues parlées dans le département du Faro. Ngaoundéré, EELC : 8 pages (document ronéoté).

Maïna, Paul, 1988, Les Rites d’initiation dans les sociétés africaines : La pratique de la circoncision chez les Dìì du Nord-Cameroun. Approche psychosociologique. Maîtrise en psychologie. Yaoundé, université de Yaoundé, faculté des lettres et des sciences humaines.

Maret, Pierre de, 1980, « Ceux qui jouent avec le feu : la place du forgeron en Afrique Centrale », Africa 50 : 263-279.

Mauss, Marcel, 1923-1924, « Essai sur le don. Forme et raison de l’échange dans les sociétés archaïques », L’Année sociologique (I) [Repris dans M. Mauss, Sociologie et anthropologie. Paris, PUF, 1960] : 143-279.

Mizon, Louis, 1895-1896, « Itinéraires de Yola à Dingui sur le MayoKebbi. À Lagdé sur la Haute Bénoué et à Ngaoundéré et essai de cartes des régions voisines », Paris, Bulletin de la Société de Géographie,3e trimestre 1895 ; 1er trimestre 1896 : 65-98 + carte.

Mohammadou, Eldridge, 1983, Peuples et royaumes du Foumbina. Tokyo, ILCAA.

—, 1990, Traditions historiques des peuples du Cameroun central, Vol. I, Mbere et Mboum, Tikar. Tokyo, ILCAA.

Monino, Yves, 1983, « Accoucher du fer. La métallurgie gbaya (Centrafrique) », in Nicole Échard (dir), Métallurgies africaines : nouvelles contributions. Paris, Société des Africanistes (Mémoire de la Société des Africanistes n° 9) : 281-309.

Motaze, Akam, 1999, « Laamiido, rapports sociaux et courtiers du développement au nord du Cameroun », Ngaoundéré-Anthropos. Revue de sciences sociales IV : 101-141.

Muller, Jean-Claude, 1992, « Les aventuriers du mil perdu. Mythe, histoire et politique chez les Dìì de Mbé (Nord-Cameroun) », Culture XII (2) : 3-16.

—, 1993, « Les deux fois circoncis et les presque excisées. Le cas des Dìì de l’Adamaoua (Nord-Cameroun) », Cahiers d’Études africaines XXXIII (4) 132 :531-544.

—, 1996, « Ideology and dynamics in Dìì chiefdoms. A study of territorial movement and population fluctuation (Adamawa Province, Cameroon) », in H.J.M. Claessen and J. Oosten (dir.), Ideology and the formation of Early States. Leiden, E.J. Brill (Studies in Human Society n°11) : 99-115.

—, 1997, « Circoncision et régicide. Thème et variations chez les Dìì, les Chamba et les Moundang des confins de la Bénoué et du Tchad », L’Homme XXXVII (1), 141 : 7-24.

—, 1997a, « "Merci à vous, les Blancs, de nous avoir libérés !" Le cas des Dìì de l’Adamaoua (Nord-Cameroun) », Terrain 28 : 59-72.

—, 1997b, « Changement de sens des interdits et des rites. Deux exemples contemporains chez les Dìì de l’Adamaoua », Ngaoundéré-Anthropos. Revue de Sciences sociales 2 : 41-51.

—, 1997c, « Un système crow patrilinéaire : les Dìì de Mbé (Adamaoua, Nord-Cameroun). Essai de triangulation méthodologique », Anthropologie et Sociétés 21 (2-3) : 125-141.

—, 1998, « Le mariage chez les Dìì de Mbé (Adamaoua, Cameroun). Un système semi-complexe inhabituel », L’Homme, (4) 148 : 47-78.

—, 1999, « Du don et du rite comme fondateurs des chefferies. Marcel Mauss chez les Dìì du Nord-Cameroun », Cahiers d’Études africaines XXXIX (2) 154 : 387-408.

—, 2000, « "Des chiffres et des lettres" : Discours locaux et ordinateurs », in « Question de parenté », L’Homme XL (2-3), 154-155 : 487-504.

—, 2000a, « Considérations sur deux philosophies matrimoniales africaines » Jamard, Jean-Luc, Emmanuel Terray et Margarita Xanthakou (dir.), En substances. Textes pour Françoise Héritier. Paris, Fayard : 97-113 (coll. « Des essais »).

—, 2000b, « Comment "dépaganiser" sans christianiser ni islamiser. Un dilemme des Dìì de l’Adamaoua (Nord-Cameroun), Gradhiva 27 : 39-51.

—, 2001, « Inside, outside and inside out. Masks, rulers and gender among the Dìì and their neighbors », African Arts XXXIV (1) : 58-71.

—, 2001a, « Entre exorcisme et culte de possession. Le séw des Dìì de l’Adamaoua (Nord-Cameroun) », in Dupré, Marie-Claude (dir.), Familiarité avec les dieux. Transe et possession (Afrique noire, Madagascar, La Réunion). Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Biaise-Pascal : 79-138 (coll. « Anthropologie »).

—, 2001b, « Le foyer des métaphores mal soudées. Forgerons et potières chez les Dìì de l’Adamaoua (Nord-Cameroun) », Anthropologica XVIII (2) : 209-220.

—, 2001c, « Histoire de l’établissement des Dìì et de leurs chefferies en Adamaoua (Nord-Cameroun) », Ngaoundéré-Anthropos. Revue de sciences sociales 6 : 11-42.

—, 2002, Les Rites initiatiques des Dìì de l’Adamaoua (Cameroun). Paris, Société d’ethnologie (coll. « Sociétés africaines » 16).

—, 2003, « Question d’identité. L’héritage de la veuve de l’oncle maternel chez les Dìì du Nord-Cameroun », L’Homme XLIII (1), 166 : 87-106.

—, 2005, « Quelques vérités sur les Dìì, prétendu "peuple de l’igname" (Nord-Cameroun) ». in Raimond, Christine, E. Garine et O. Langlois (dir.), Ressources vivrières et choix alimentaires dans le bassin du lac Tchad. Paris, IRD Éditions : 169-192.

Pâques, Viviana, 1967, « Origine et caractère du pouvoir au Baguirmi », Journal de la Société des Africanistes 37 (2) : 182-214.

Passarge, Siegfried, 1895, Adamaua. Bericht über der Expédition des Deutschen Kamerun Komitees in den Jahren 1893/94. Berlin, Dietrich Reimer (cité d’après la traduction française manuscrite de E. Mohammadou. ISH, Garoua), chap. xiv : 299-325.

Pilaszewlcz, Stanislaw, 1991, « The image of the Hausa smiths in some written sources », in Y. Monino (dir.), Forge et forgerons. Paris, Orstom (Colloques et séminaires) : 241-262.

Podlewski, André Michel, 1970, Un essai d’observation permanente des faits d’état civil dans l’Adamaoua. Recherche méthodologique sur la collecte des données démographiques dans les pays dépourvus de données permanentes. Paris, ORSTOM (Travaux et documents de l’ORSTOM n° 5).

—, 1971, La Dynamique des principales populations du Nord-Cameroun, 2e partie, Piémont et plateau de l’Adamaoua. Cahiers ORSTOM, vol. VIII (numéro spécial).

—, 1978, « Note sur les objets sacrés traditionnels mboum (Adamaoua, Cameroun) », journal de la Société des Africanistes 48 (2) : 102-120.

Prestat (administrateur adjoint), 1949, « Les Durus de N’Gaoundéré », Pôle et tropiques 12 : 156-157.

Racine, Luc, 1992, « Relais et chaînes redistributives dans trois systèmes d’échanges cérémoniels mélanésiens », Anthropologie et Sociétés XVI (2) : 119-134.

Roupsard, M., 1983, « La culture spéculative de l’igname en pays dourou : Gamba », in Beauvilain A. et al., Atlas aérien du Cameroun. Campagnes et villes. Yaoundé, université de Yaoundé : 48-49.

—, 1987, Nord-Cameroun. Ouverture et développement. Coutances (Manche), Claude Bellée.

Rubin, Arnold Gary, 1967, The Arts of the Jukun-Speaking Peoples of Northern Nigeria. Ann Arbor, Michigan, University Microfilms.

—, 1982, « Prologue to Art History in Plateau State » in Elizabeth Isichei (éd.), Studies in the History of Plateau State, Nigeria. London, Macmillan : 58-66 (les planches h.t. sont insérées entre les pages 144 et 145).

Sachnine, Michka, 1982, Le Lamé (Nord-Cameroun). Paris, SELAF (coll. « Langues et cultures africaines » I).

Schilder, Kees, 1994, Search for Self Esteem. State, Islam and Mundang Ethnicity in Northern Cameroon. Leiden, African Studies Centre.

Seignobos, Christian, 1982, Nord-Cameroun. Montagnes et hautes terres. Paris, Éditions Parenthèses (coll. « Architectures traditionnelles »).

—, 1991, « Les Murgur, ou l’identification par la forge (Nord-Cameroun) », in Y. Monino (dir.), Forge et forgerons. Paris, ORSTOM (Colloques et séminaires) : 43-225.

—, 1991a, « La forge et le pouvoir dans le basssin du Tchad, ou du roiforgeron au roi-fossoyeur », in Y. Monino (dir.), Forge et forgerons. Paris, ORSTOM (Colloques et séminaires) : 383-384.

—, 1998, « Taurins du Cameroun, une extinction annoncée ? » in C. Seignobos et É. Thys. Des taurins et des hommes, Cameroun, Nigeria. Paris, ORSTOM : 351-384.

— et Éric THYS, 1998, Des taurins et des hommes, Cameroun, Nigeria. Paris, ORSTOM.

Shimada, Yoshihito, 1984, « Dynamique politique des États traditionnels sous l’Indirect Rule : du Pouvoir à l’autorité – étude de cas du lamidat de Rey-Bouba », Senri Ethnological Studies 15 : 289-359.

—, 1985, « Cité cosmopolite du Soudan central. Rey-Bouba, capitale d’un lamidat du Nord-Cameroun ». Thèse de doctorat de 3e cycle non publiée. Paris, EHESS.

—, 1992, « Formation de la civilisation "complexe" ». Islam et vêtements en Afrique sub-saharienne : étude du cas de l’Adamawa », Senri Ethnological Studies 31 : 373-422.

Siebert, Roy, 1974, Interaction : the art styles of the Benue River Valley and Eastern Nigeria. Lafayette, Indiana, Gallery II, Purdue University.

Sterner, Judy and Nicholas David, 1991, « Gender and Caste in the Mandara Highlands : Northeastern Nigeria and Northern Cameroon », Ethnology 30 (3) : 355-369.

Strumpell, Kurt von, 1982, « Introduction au vocabulaire des païens du massif du Mandara (Adamawa) » in E. Mohammadou (dir.), Peuples et états du Foumbina et de 1’Adamawa (Nord-Cameroun). Études de Kurt von Strumpell et von Briesen. Traduites de l’allemand par Eldridge Mohammadou. Collection Archives Allemandes du Cameroun n° 1. Yaoundé, Centre de Recherches et d’Études anthropologiques et historiques (département d’histoire). Travaux et documents de l’Institut des sciences humaines : 13-51.

—, 1982a, « L’histoire de l’Adamawa d’après les traditions orales », ibid. (voir Strümpell supra).

Veyne, Paul, 1983, Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ? Paris, Seuil (coll. « Des travaux »).

Wallaert-Pêtre, Hélène, 1998, Femmes d’argile. Bruxelles, La Venerie [catalogue d’exposition].

—, 2001, « Mains agiles, mains d’argile. » Apprentissage de la poterie au Nord-Cameroun : modes d’acquisition des comportements techniques, 3 vol. Thèse de doctorat, Bruxelles, Université libre de Bruxelles, faculté de philosophie et lettres.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search