Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Musées de guerre et mémoriaux

Politiques de la mémoire

Hors collection

Éditeur : Éditions de la Maison des sciences de l’homme

Lieu d’édition : Paris

Publication sur OpenEdition Books : 30 janvier 2013

Collection : Hors collection

Année d’édition : 2005

Nombre de pages : 257


Présentation

La France, comme d'autres pays d'Europe, porte encore dans son paysage et sa mémoire les blessures des nombreux conflits armés du xxe siècle. La Seconde Guerre mondiale, en particulier, y a engendré de nombreux « lieux de mémoire » : villages-martyrs, lieux de massacre par les nazis, camps d'internement vichystes, lieux de combats de la Résistance... Ces traces ont suscité la création de musées et de mémoriaux dont l'existence, en tant qu'institutions, ne laisse pas d'être problématique quant aux choix des thèmes et aux modes d'exposition des événements concernés. Dans ses thèses relatives à la muséologie, Georges-Henri Rivière parle ainsi d'une « ponctuation de l'espace adéquate à l'organisation idéologique du message à transmettre ». Que transmettre ? La guerre et la politique peuvent-elles devenir un patrimoine ? Telle sont les questions centrales posées par ces musées qui participent de stratégies mémorielles de groupes, de collectivités territoriales ou d'État, questions que reprennent à leur compte les auteurs du présent ouvrage pour engager une réflexion critique et stimulante sur les politiques de transmission de la mémoire.


Sommaire

Introduction

Perspectives transversales

Situations locales

Conclusion


Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.