Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Ouvrir, partager, réutiliser

 | 
Clément Mabi
, 
Jean-Christophe Plantin
, 
Laurence Monnoyer-Smith

Les processus et les principes de mise à disposition des données

User, surveiller, négocier et braconner

Les limites de la « transparence » des données

François Allard-Huver

Résumé

Le présent texte explore les liens entre les discours sur la « transparence » et l’ouverture des données. Nous nous intéressons tout particulièrement aux dispositifs sociotechniques de l’évaluation et de la gestion du risque environnemental. La construction de ces dispositifs, leur négociation et les jeux de pouvoirs entre acteurs et actrices – institutionnels, professionnels et de la société civile – constituent également les axes de cette recherche. Le corpus se compose de textes règlementaires, d’analyses comparatives de systèmes mis en place (sites, plateformes, forum) au niveau nord-américain (FDA) et européen (EFSA) ainsi que des discours sur ces dispositifs au travers de différentes polémiques. Ces différents cas illustrent comment les acteurs et les actrices utilisent, négocient, surveillent voire braconnent les politiques d’open data.

This paper examines the links between « transparency » and open data discourses. We are particularly interested in environmental risk evaluation and management socio-technicals’ apparatuses or dispositifs. The construction of these apparatuses, their negotiation, and the power games between actors—institutional, professional and civil society ones—are also at the center of this research. We will thus analyze regulatory texts, compare existing systems (websites, platforms, forums) at the North American level (FDA) and European one (EFSA) as well as apparatuses accompanying discourses through various controversies. These cases illustrate how actors use, negotiate, watch and even poach the open data policies.