Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Chamanisme, rituel et cognition

 | 
Charles Stépanoff

Chapitre VII. Un principe de singularité

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« D’habitude, ils sont tous pareils. Mais ceux-là… »
Daryn-Maa

LA DIVERSITÉ DES CHAMANES : ESSENTIALISME ET ENTITATIVITÉ

Dans le chapitre 3 « Chamanes par essence », tout en constatant que les pouvoirs des chamanes sont compris comme l’effet d’une essence inhérente faisant d’eux des corps ouverts à l’invisible, nous avons observé qu’on ne rencontre pas la richesse inductive associée habituellement à une catégorie essentialisée. Une espèce animale ou une catégorie sociale perçues de façon essentialiste sont généralement présumées rassembler des membres partageant des traits profonds communs permettant de faire des généralisations inductives sur le comportement de tous les membres à partir de l’observation d’un seul d’entre eux. Or, les Touvas s’attendent à ce que les chamanes se distinguent nettement les uns des autres dans leur pratique, leur style et leurs capacités innées.

Cette attente de différence n’est pas propre aux peuples sibériens. Boyer a observé lui-même, sur son terrain che...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540