Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Chamanisme, rituel et cognition

 | 
Charles Stépanoff

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans la vallée du Hüürektig, petit torrent de montagne de Touva occidentale, je questionnais Amir, éleveur et chasseur, sur la notion touva de sünezin, généralement traduite par « âme ». D’habitude bavard, il me fit pourtant cette réponse laconique : « Nous autres, nous ne savons pas : un homme simple ne sait pas » (bis bilbes, bödüün kiži bilbes). Malgré ce bilbes, que l’on peut traduire selon le contexte par « ne pas savoir » ou « ne pas pouvoir », je savais qu’Amir en connaissait long sur l’âme et ses propriétés, de même qu’il pouvait donner des informations détaillées sur les mauvais esprits aza, en connaisseur réputé qu’il était des traditions orales touvas. Mais Amir considérait qu’il ne savait pas et, après cet aveu, il ajouta aussitôt : « Il n’y a que le chamane qui sache » (ham čügle bilir). Il préférait se fier à l’avis d’un chamane, même si celui-ci était plus jeune que lui, et même si, venu de la ville comme il arrive souvent aujourd’hui, il était bien moins connaisseur ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540