Version classiqueVersion mobile

Sous le signe de l'ours

 | 
Emmanuel Désveaux

Mythes

XVI” - Kakabish (chouette de Tengmalm)

Texte intégral

1Au printemps, les oiseaux font un concours avec le rapide de la rivière. Il faut parvenir à crier aussi fort et aussi longtemps que le rapide. Kukuke (corbeau), Nika (oie du Canada), Kwokwokwo (chouette épervière), tous essayent mais ne peuvent pas tenir le coup. Seul Kakabish (chouette de Tengmalm) parvient à faire autant de bruit et, ce, aussi longtemps que le rapide. C’est ce qu’il fait encore aujourd’hui au printemps.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1988

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search