Version classiqueVersion mobile

Juger des arts en musicien

 | 
Marie-Pauline Martin

Remerciements

Texte intégral

1Je tiens à remercier Daniel Rabreau, directeur de la thèse de doctorat dont est extrait cet essai, pour ses conseils et sa largesse d’esprit, déterminants dans ma formation ; Catherine Kintzler, dont l’exigence de clarté et la générosité intellectuelle furent décisives dans l’élaboration méthodologique de cette étude ; enfin Christian Michel, dont l’immense savoir et l’esprit de contradiction m’enseignent quotidiennement à savoir lire le corpus de textes critiques et théoriques du siècle des Lumières et à l’inscrire dans une histoire de l’art. Je suis également reconnaissante à Andreas Beyer, directeur du Centre allemand d’histoire de l’art, ainsi qu’à ses efficaces collaborateurs, d’avoir accueilli le manuscrit de cet essai, que je dédie à Alexandre.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search