Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'âge d'or du totémisme

 | 
Frederico Rosa

Ve partie. Totémisme et exogamie

Chapitre XVIII. Cycle totémique et cycle matriarcal : les « Réussites » de la kulturhistorische Methode

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les premières années du XXe siècle ont été marquées, internationalement, par l’entrée en scène d’un courant de pensée qui a pris en main la question du totémisme d’une façon radicalement novatrice. Il s’agit de l’école historico-culturelle, qui a fait de Vienne l’un des principaux centres de réflexion anthropologique en Europe pendant quelques décennies. Toute une pléiade de savants de haut niveau, autrichiens et allemands, s’est fortement engagée dans l’application et la consolidation de la kulturhistorische Methode. Fritz Graebner, Wilhelm Schmidt, Bernhard Ankermann, Wilhelm Koppers, etc., ont attaché une importance capitale au problème totémique, qui se prêtait exceptionnellement à mettre en évidence l’opposition entre les vieilles méthodes du siècle passé et les nouveaux principes diffusionnistes de l’analyse historico-culturelle. Les représentants de l’école de Vienne — qui était en réalité un mouvement intellectuel localisé dans l’axe Vienne-Berlin — étaient imbus d’un esprit...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540