Version classiqueVersion mobile

Jacques Louis David, la traite négrière et l’esclavage

Son séjour à Nantes, mars-avril 1790

De son voyage à Nantes au printemps 1790, Jacques Louis David rapporta une vaste composition allégorique, inspirée par l’esprit révolutionnaire qui avait très tôt pris racine dans la cité portuaire. Le présent essai en propose une analyse serrée soulignant que, lors de son séjour dans le premier port négrier de France, le peintre fut inévitablement confronté à la réalité du commerce des esclaves. En déchiffrant la polysémie iconographique de son dessin, Philippe Bordes y voit une métaphore...


Lire la suite
  • Éditeur : Éditions de la Maison des sciences de l’homme, Centre allemand d’histoire de l’art / Deutsches Forum für Kunstgeschichte (DFK Paris)
  • Collection : Passerelles
  • Lieu d’édition : Paris
  • Année d’édition : 2023
  • Publication sur OpenEdition Books : 07 décembre 2023
  • EAN (Édition imprimée) : 978-2-7351-2968-3
  • EAN électronique : 978-2-7351-2969-0
  • DOI : 10.4000/books.editionsmsh.59293
  • Nombre de pages : 175 p.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search