Version classiqueVersion mobile

La condition de l’exilé

 | 
Alexis Nouss

Non-lieu et post-exil

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quel temps à mon exil, quel lieu prescrivez-vous ?
Racine, Phèdre

L’exilé est à la fois, et non pas successivement, émigrant et immigrant. Il ne cesse de l’être, revendiquant et impliquant deux territorialités pour en dessiner une troisième, ce qui n’est pas autorisé au migrant dont la saisie institutionnelle neutralise le parcours entre départ et arrivée. Croire que maintenir une identité et une culture exiliques empêcherait l’intégration et alimenterait les déviances xénophobes minimise la richesse de ce que peut apporter la prise en compte de l’exiliance dans l’examen des enjeux sociétaux contemporains.

Ainsi, le droit à une appartenance double ou multiple, de plus en plus réclamé, est d’emblée mis en pratique par l’exilé dont l’expérience permet alors d’approfondir la compréhension des liens et des logiques d’appartenance. Ou encore c’est le thème de l’État-nation et le rapport entre ses deux composants qui s’en trouvent éclairés. En effet, alors que le discours juridique qui préva...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search