Version classiqueVersion mobile

Lütten Klein : vivre en Allemagne de l'Est

 | 
Steffen Mau

Seconde partie : Transitions

4. Sous-stratification, sur-stratification

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Déclassement statutaire

D’un point de vue sociostructurel, l’union de l’Est relativement pauvre et de l’Ouest prospère fut une mésalliance. Le marché du couple germano-allemand l’illustre on ne peut mieux. Les femmes, comme on le sait, font généralement des mariages ascendants – en dépit de toute individualisation –, les hommes, plutôt descendants. Ce que viennent confirmer les chiffres : quelque 70 % des mariages Est-Ouest contractés après le « tournant » se sont faits entre un homme de l’Ouest et une femme de l’Est1. « Test the West » et « Kost the Ost » étaient en premier lieu le fait d’hommes ouest-allemands et de femmes est-allemandes2. L’Ouest assuma, au sens figuré, la part masculine ; l’Est, la féminine.

Le conquérant venu de l’Ouest, au statut supérieur et incarnant la modernité, s’imposa avec succès sur le marché du couple allemand, la migration y jouant aussi un rôle : parmi les Allemands de l’Ouest qui passèrent à l’Est juste après le « tournant », deux tiers étaient des h...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2021

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search