Version classiqueVersion mobile

Daniel Fabre, le dernier des romantiques

 | 
Sylvie Sagnes
, 
Claudie Voisenat

Témoignages

Insaisissable Daniel Fabre

Pierre Nora

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

J’ai eu le double privilège, sans parler de son amitié, d’entretenir avec Daniel Fabre des rapports éditoriaux et des rapports de proximité intellectuelle.

Dans la première moitié des années 1990, Daniel avait en effet publié dans le périmètre d’entreprises éditoriales que je dirigeais plusieurs articles : « La folie de Pierre Rivière » dans Le Débat (Fabre 1991), deux essais conséquents dans Les Lieux de mémoire – « Proverbes, contes, ­chansons » et « Le Manuel du folklore français d’Arnold Van Gennep » – (Fabre 1992a et b), ainsi qu’un long texte à valeur de manifeste, « Le ­patrimoine, l’ethnologie » (Fabre 1997), dans le cadre des Entretiens du patrimoine que j’avais présidés en 1994, parus trois ans plus tard sous le titre Science et conscience du Patrimoine (Nora 1997).

En 1996, Daniel Fabre signait chez Gallimard pour la « Bibliothèque des sciences humaines » un contrat pour le livre intitulé Invisible initiation. Le manuscrit paraissait presque prêt pour la mise en fabrication...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2021

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search