Version classiqueVersion mobile

Daniel Fabre, l'arpenteur des écarts

 | 
Nicolas Adell
, 
Agnès Fine
, 
Claudine Vassas

IV. Anthropologie, écritures, littérature

L’ethnologue et son double

Claudine Vassas

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Je voudrais partir du titre donné à ce volume, L’Arpenteur des écarts, expression dont Daniel avait gratifié Thomas Hardy et qui, à mes yeux, lui revient à plus d’un titre1. Arpenteur des écarts, car, plus que mesurant, parcourant le champ de la littérature et de l’anthropologie là où s’opèrent entre elles des croisements tels qu’il devient impossible de défaire ce qu’il nomme le « nœud inextricable » qui attache l’une à l’autre2… Arpenteur des écarts, car décelant et privilégiant des sujets, de micro-objets, qui pourraient sembler appartenir à des domaines clos, constituer autant d’îlots séparés, excentrés et qu’il débusque puis installe au carrefour des disciplines, là où elles se séparent et se rencontrent. Pensée du paradoxe et du renversement ou de l’alliance des contraires : « L’illettré savant », « Vérité de la fiction », « Archéologie du présent ». Espaces de prédilection qu’il n’a cessé d’arpenter à l’image des parcours bien réels qu’il effectuait jour après jour au pays de...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search