Version classiqueVersion mobile

Daniel Fabre, l'arpenteur des écarts

 | 
Nicolas Adell
, 
Agnès Fine
, 
Claudine Vassas

Points de vue

… Une autre manière de faire des mondes

Patrick Pérez

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Laissant à d’autres plus compétents que moi la tâche de poursuivre le nécessaire inventaire de l’œuvre vaste et féconde de Daniel Fabre, je voudrais parler de l’enseignant qu’il était et de ce qu’il m’a apporté sur le plan de la méthode ethnologique.

J’ai connu Daniel Fabre de 1989 à 1996, alors que je suivais à Toulouse ses cours et séminaires dans le cadre du diplôme d’études approfondies en ethnologie puis de la thèse. C’était un professeur à la présence physique affirmée, avec une belle carrure, des lunettes ovales et une grande mâchoire. Dès qu’il parlait, le silence se faisait et nous entrions dans des mondes étranges, entre la sorcellerie dans le bocage normand et les combats de coqs à Bali. Nous apprenions des masses de faits dont les sources étaient parfois rares et obscures, comme dans les nouvelles de Borges, mais aussi des manières de penser et des énoncés nouveaux. Ainsi, les mouvements de cornes du bétail nuer avaient une esthétique ; en matière de sacrifice, un concomb...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search