Version classiqueVersion mobile

Daniel Fabre, l'arpenteur des écarts

 | 
Nicolas Adell
, 
Agnès Fine
, 
Claudine Vassas

III. Anthropologie historique et anthropologie du symbolique

L’imaginaire du carnaval : symbolique, expressivité, narrativité

Gérard Toffin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Daniel Fabre a consacré deux livres au carnaval et à son imaginaire. Le premier, La Fête en Languedoc, richement illustré, traite de la mise en scène des corps en fête et des enjeux de ces moments festifs dans les années 1970, notamment au regard des identités régionales (Fabre & Camberoque 1977). Le second ouvrage, plus général et plus historique, Carnaval ou la Fête à l’envers (Fabre 1992), dresse une fresque du carnaval en Europe à travers les âges. Fabre est revenu en 2014 sur ce sujet dans un article paru dans le catalogue Le Monde à l’envers (Mallé 2014a) à l’occasion de l’exposition organisée par le musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem). Il y insiste, entre autres, sur le rôle des jeunes célibataires, les « moteurs de la fête », selon son expression (Fabre 2014 : 148)1, et sur un aspect de la symbolique carnavalesque, pour lui essentiel, qui serait lié aux grandes étapes de la vie humaine, de la conception à la mort. C’est un trait saillant de sa l...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search