Version classiqueVersion mobile

Daniel Fabre, l'arpenteur des écarts

 | 
Nicolas Adell
, 
Agnès Fine
, 
Claudine Vassas

III. Anthropologie historique et anthropologie du symbolique

Anthropologie historique et anthropologie du symbolique

Jean-Pierre Albert

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Me conformant à l’esprit qui préside à cet ouvrage, je voudrais tenter de préciser à la fois un aspect et un moment de l’œuvre de Daniel Fabre. Son activité pendant la période concernée – disons entre 1975 et 1990 – est pour moi difficilement séparable de la manière dont il a orienté, à Toulouse, l’activité de la petite équipe des ethnologues du Centre d’anthropologie des sociétés rurales. Il a en effet mis en place en ces années les thématiques, abordées ailleurs dans cet ouvrage, de la fête carnavalesque, de l’initiation des garçons et, déjà, la question de la lecture et de l’écriture. Or c’est au cours de cette période, en 1982, que Marlène Albert-Llorca et moi-même avons rejoint l’équipe des ethnologues toulousains, qui était déjà soudée par plusieurs années de travaux collectifs, mais que cette ancienne complicité n’a pas empêché de nous accueillir très chaleureusement. Bien qu’un peu tard venu, je parlerai donc ici en témoin, étant entendu que ma vision de cette époque n’engag...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search