Version classiqueVersion mobile

Violences extrêmes. Enquêter, secourir, juger

Secourir

Produire un discours journalistique sur la guerre : une expérience congolaise

Justine Brabant

Résumé

S’appuyant sur sa double expérience de journaliste et de chercheuse indépendante (travaillant régulièrement sur l’Est de la République démocratique du Congo), Justine Brabant se propose d’examiner les contraintes multiples avec lesquelles composent les journalistes en zone de conflit armé. Elle revient sur deux aspects singuliers des pratiques journalistiques observées sur le terrain congolais : d’une part, la dépendance lexicale des reporters – soit la manière dont le langage le plus souvent utilisé par les journalistes pour décrire la guerre emprunte aux discours sur la guerre forgés dans d’autres champs professionnels sans que les journalistes en aient toujours conscience ; et d’autre part la dépendance matérielle des journalistes aux organisations humanitaires et ses possibles conséquences sur les articles produits.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quelles logiques gouvernent les pratiques des journalistes en contextes de conflits armés1 ? D’évidentes contraintes matérielles rendent difficile aux sociologues et aux anthropologues l’observation directe de reporters au travail dans des zones de guerre ou de violence armée. Sans que cela ne puisse remplacer cette observation directe, je propose de partager mon expérience des « contraintes multiples » avec lesquelles compose le journaliste en terrain de crise et des interdépendances – souvent invisibles au lecteur ou à la lectrice – qui jouent sur la mise en récit de ces conflits2.

Je m’appuie pour cela sur ma propre expérience de journaliste et de chercheuse indépendante travaillant régulièrement – mais pas exclusivement – sur l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) depuis 2012. J’ai été amenée à réfléchir au travail de journaliste sur le terrain congolais à partir de quatre positions distinctes :

  • mon expérience de journaliste autrice d’articles sur les conflits armés en...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2021

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search