Version classiqueVersion mobile

Violences extrêmes. Enquêter, secourir, juger

Secourir

Un problème de données ? Le suivi des attaques contre le secteur de la santé en Syrie : analyse, plaidoyer, rendu de compte

Sophie Roborgh

Résumé

Le suivi des attaques contre le secteur de la santé a connu de grandes avancées cette dernière décennie, cependant l’amélioration de l’information n’a pas nécessairement donné lieu à des changements sur le terrain. Quoi qu’il en soit, d’importantes questions sur le processus de production du savoir restent sous-étudiées, y compris quand elles concernent les objectifs des efforts d’observation. Que nous disent vraiment nos données ? Sommes-nous en train de passer à côté du problème des données ? Nous étudions dans le présent chapitre plusieurs dispositifs d’observation et analysons les limites de la collecte de données, qui affectent la capacité des travailleurs de la santé à partager leur expérience. En nous appuyant sur les expériences de personnes impliquées dans l’action médicale et humanitaire dans des zones de Syrie non-contrôlées par le gouvernement, ces dynamiques sont davantage mises en avant, plaidant en faveur d’une approche plus avisée de l’usage des données, pour des objectifs aussi variés que l’analyse des configurations des attaques (et leurs implications), le plaidoyer ou l’établissement des responsabilités.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le contexte : étudier les attaques contre le secteur de la santé en Syrie

Plusieurs institutions se sont efforcées d’étudier de manière exhaustive les attaques contre le secteur de la santé et leurs effets, en particulier au cours du conflit syrien1. Ces dernières sont sans précédent ; en effet, dès le début du conflit, le secteur de la santé fut systématiquement ciblé (Fouad et al. 2017) et même de manière plus intense après l’adoption de la résolution 2 286 du Conseil de sécurité des Nations unies condamnant ces attaques (Nations unies 2016).

La violence qui s’est exercée contre le secteur de la santé en Syrie, en particulier dans les zones non contrôlées par le gouvernement, a eu de profondes conséquences. Des centaines de travailleurs de la santé ont perdu la vie tandis que les effets indirects, traumatismes et disparition des services, continuent d’affecter la population longtemps après les attaques (Fouad et al. 2017). D’importantes connaissances ont été acquises concernant la f...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search