Version classiqueVersion mobile

Sur la trace des suspects

 | 
Joëlle Vailly

Conclusion

Les logiques d’usages de l’ADN pénal

Joëlle Vailly

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

En suivant des pratiques sur le terrain de la police, de la justice et de la science, nous avons pu analyser ce que l’on pourrait appeler le gouvernement de la question sécuritaire par l’ADN1. Les principales questions que nous nous sommes posées s’articulent autour de trois thèmes : 1) quels sont les régimes de vérité et la place des sciences dans la production et l’administration de la vérité judiciaire ? Ceci interroge les relations entre la preuve ADN et la preuve pénale ; 2) comment l’équilibre entre deux objectifs légitimes que sont le respect des droits individuels et la sécurité des populations est-il socialement discuté et mis en pratique ? Cette interrogation renvoie à l’équilibre entre politique pénale, politique sécuritaire et libertés publiques ; 3) quels nouveaux enjeux sont apportés par les pratiques récentes en matière d’usages de l’ADN par la police et par la justice, notamment la technique dite du portrait-robot génétique et la circulation des données entre États e...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search