Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

La bête noire

 | 
Bernadette Lizet

Conclusion

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

« Pourquoi s’intéresser à une race qui n’existe plus ? » s’exclame abruptement un éleveur, au cours de l’enquête récemment menée en pays nivernais. La race noire, en effet, a officiellement perdu son autonomie en 1966, rejoignant le noyau percheron à partir duquel elle s’était laborieusement différenciée, à peu près un siècle auparavant. « Pourquoi, pourrait-on rétorquer, l’acharnement actuel des éleveurs à faire naître encore, envers et contre toute rationalité économique ? » Le marché français des gros chevaux est en plein marasme. Pourquoi cette fidélité aux concours de race, alors que le statut de celle-ci est plus faible, plus ambigu que jamais ? Et pourquoi, en définitive, l’acharnement des raceurs de l’origine, voilà un siècle, inventant et imposant leur cheval noir sur un marché national très encombré et en plein cœur de l’aire culturelle du bovin charolais ? Le bœuf blanc n’était-il pas un animal à tout faire, qui comblait les vœux des éleveurs en leur apportant l’efficacit...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1989

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540