Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

La bête noire

 | 
Bernadette Lizet

Introduction

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Un courant de recherche

Trois dates. Trois tournants dans l’histoire d’un animal aussi massif qu’évanescent.

1880 : au cours de sa séance du 28 janvier, la Société d’agriculture de la Nièvre décide d’ouvrir un livre généalogique de la race chevaline nivernaise (Bulletin... 1881 : 69). C’est une première pour les chevaux de trait du territoire français. Elle est bientôt suivie par d’autres entreprises régionales de contrôle de la filiation et de l’origine : celle du percheron (1883), puis du mulassier poitevin (1884) et celle enfin, du boulonnais (1885). Depuis un demi-siècle déjà (1833), les « pur-sang » anglais nés en France possèdent leur état-civil, ou plutôt leur « stud-book », car jusque dans le vocabulaire, les éleveurs de bêtes de course reproduisent le modèle d’outre-Manche, élaboré dès le xviiie siècle.

1966 : la Société hippique percheronne, gestionnaire du second effectif de chevaux de trait français (derrière le breton), absorbe officiellement les populations localisées à l...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1989

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540