Version classiqueVersion mobile

Pauvre petit blanc

 | 
Sylvie Laurent

L’invention de la « discrimination inversée » : résistance au busing et aux politiques d’affirmative action

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Rien ne déclencha davantage le sentiment de la dépossession blanche que les politiques volontaristes de mixité raciale, qu’elles aient été résidentielles ou scolaires. Reagan sut, davantage encore que Nixon, généraliser l’élément de langage de la « discrimination inversée » et même des contemporains de Reagan a priori loin de partager ses idées succombèrent au populisme de ce discours. En 1985, le journaliste Anthony Lukas publia ainsi un ouvrage monumental de 650 pages éclairant la crise sociale et politique qui secouait alors Boston depuis dix ans, des familles blanches furieuses s’opposant aux politiques scolaires de mixité1. Faisant une lecture non pas raciale mais sociale de la crise, il affirmait que ces programmes étaient le fruit de l’ingénierie sociale cynique des élites progressistes qui méprisaient fondamentalement le peuple. « Eux » n’avaient pas à partager leurs écoles avec les Noirs, ils n’avaient « rien à perdre » et pouvaient se permettre les bons sentiments. Face au...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search