Version classiqueVersion mobile

Pauvre petit blanc

 | 
Sylvie Laurent

Histoire d’une nation blanche

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

On ne peut comprendre l’histoire des États-Unis et tout particulièrement l’histoire des Blancs américains qui se sentent victimes de discriminations sans explorer la dialectique entre race et nation qui présida à la fondation même du pays. Non seulement les historiens mais également les chercheurs contemporains de la construction de la race ont mis au jour les mécanismes qui ont permis aux États-Unis de réaliser le tour de force d’être à la fois l’exemple pur de la nation moderne, fondée sur un contrat social universel, mais aussi une nation faite par et pour les Blancs. Ces derniers y sont à la fois une communauté civique et une communauté ethnique. En effet, les États-Unis – avant même d’être indépendants – ont eu recours à l’idéologie raciale pour organiser la répartition du pouvoir et définir les différents statuts au sein de la société. La suprématie blanche, ce régime dans lequel les Blancs peuvent légitimement dominer tous les cercles de pouvoir et accaparer les richesses, s’...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search