Version classiqueVersion mobile

Pauvre petit blanc

 | 
Sylvie Laurent

Remarques préliminaires. Qu’est-ce que la dépossession ? La race ? Qu’est-ce qu’être blanc ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Terminologie

Peut-être faut-il s’arrêter ici sur l’expression axiomatique présente dans le sous-titre de cet ouvrage : la « dépossession raciale ». Au lendemain de l’élection de Donald Trump, Samuel Jared Taylor, rédacteur en chef influent du journal d’extrême droite American Renaissance, se félicitait que les Blancs aient agi par un instinct de préservation raciale en votant pour un candidat qui était l’« un des leurs » et qui pouvait enfin mettre un coup d’arrêt à leur « dépossession au ralenti »1. Le terme de « dépossession » est devenu un trope dans les discours victimaires des ultranationalistes et chez les défenseurs de la suprématie blanche américaine, en particulier depuis la publication en 1972 du manifeste raciste de Wilmot Robertson intitulé The Disposessed Majority2 (La Majorité dépossédée). Puis, l’idée d’une dépossession des Blancs s’est généralisée à bas bruit dans l’opinion américaine, au point de devenir un thème récurrent des discours dominants, mainstream. Il est d...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search