Version classiqueVersion mobile

Pauvre petit blanc

 | 
Sylvie Laurent

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« C’est un projet sérieux », nous expliquait Toni Morrison au lendemain de l’élection présidentielle de 2016, « tous les immigrants aux États-Unis savent (et savaient) que s’ils veulent devenir de vrais Américains authentiques, ils doivent oublier leur fidélité à leur pays d’origine et la considérer comme secondaire, subordonnée, afin de souligner leur blancheur. Contrairement à toute nation en Europe, les États-Unis considèrent la blancheur comme la force unificatrice. Ici, pour beaucoup de gens, la définition de l’“américanité” est la couleur »1. Car être blanc, disons-le d’emblée, n’est ni une caractéristique biologique ni une apparence physique. C’est un rang, un statut, un patrimoine.

Pour les Américains blancs qui ont dominé depuis la création même de leur pays, un spectre terrifiant menace, la perte de ce trésor, cette blancheur synonyme de préséance tranquille, de normalité confortable, de subjectivité apaisée. On conspirerait à les déchoir, à les détrousser. La romancière, d...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search