Version classiqueVersion mobile

Racisme et jeu vidéo

 | 
Mehdi Derfoufi

Introduction. Racisme, sexisme, classisme : les logiques coloniales du jeu vidéo

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« On peut parler pour Red Dead Redemption 21 de mélancolie masculine blanche2. » L’exergue, reprise telle quelle sur les réseaux sociaux, attire l’attention, suscite l’intérêt, mais aussi (surtout ?) des commentaires critiques, ironiques, acerbes, agressifs, haineux3. « Encore un bédouin complexé qui ne doit son élévation et son statut de branleur d’amphithéâtre qu’à la structure et la mansuétude du monde blanc qui vient pondre son petit papier de névrosé. ». Interloqué : « C’est quoi encore ces conneries. » Désabusé : « Encore un qui sait occuper ses journées. » Outré : « Mais n’importe quoi on peut pas juste apprécier un jeu vidéo comme un film et être content au lieu de raconter du bullshit4 ??? » D’autres tentent de relever le défi de l’analyse : « Il pose ses lunettes idéologiques fruits de la modernité sur une époque post-esclavagiste dans lequel [sic] il était question de conquête, expropriation des terres, meurtres arbitraires, brigandage, etc. c’est quoi le but de son analy...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search