Version classiqueVersion mobile

Lieux de mémoire sonore

 | 
Luis Velasco-Pufleau
, 
Laëtitia Atlani-Duault

Le son et la musique comme outils de survie

Terrains sensibles : la musique comme champ d'action dans les camps de réfugiés en Allemagne

Eckehard Pistrick

Résumé

Ce chapitre examine le rôle de la musique dans le contexte de crises humanitaires et existentielles. Il démontre que le terrain ethnographique du camp de réfugiés est autre chose qu’un espace improductif, une « salle d’attente » (Agier 2011) pour les indésirables, un espace intermédiaire où les vies sociales sont mises en suspens et où la vie culturelle cesse d’exister. Dans un premier temps, nous présentons les dimensions spatiales et temporelles particulières d’un centre d’accueil de réfugiés en Allemagne, où l’auteur a travaillé bénévolement pendant six mois pour organiser des ateliers de musique, et où il a également mené un travail d’anthropologie engagée pendant quatre mois dans le cadre d’un projet de théâtre musical populaire. La deuxième partie présente des biographies individuelles de demandeurs d’asile musiciens. Les expériences de la marginalisation, de l’exclusion sociale et de l’attente perpétuelle, et leur influence sur les textes et compositions musicales de ces demandeurs d’asile, seront examinées du point de vue d’une anthropologie des émotions et de l’absence. De manière plus générale, ce chapitre se penche sur le dilemme des ethnomusicologues, à savoir si et comment rendre visible et audible cette créativité culturelle de manière empathique sans la dissocier des situations précaires et existentielles dans lesquelles elle apparaît.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce chapitre examine le rôle de la musique dans le contexte de crises humanitaires et existentielles. Je traiterai de la manière dont, dans des situations d’urgence humanitaire, les conditions d’existence précaires façonnent et transforment la créativité musicale des populations déplacées1. Ma réflexion s’appuiera sur un travail de recherche ethnographique sur le terrain et des expériences musicales avec des demandeurs d’asile dans des camps de réfugiés en Allemagne2. Comment la pratique musicale répond-elle à leurs besoins quotidiens ? De quelle manière l’expérience spatiale, temporelle et sociale du camp se reflète-t-elle dans leur créativité ? Leur action musicale a-t-elle facilité les interactions sociales avec leurs compagnons d’infortune et bouleversé la conception de la ségrégation ethnique affirmée par l’administration du camp ? Quelles formes d’hybridation culturelle ont-ils adoptées ?

L’espace du « camp de réfugiés » est ici envisagé comme tout autre chose qu’un espace impro...

Auteur

Université de Cologne, Allemagne

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search