Version classiqueVersion mobile

Laisser partir

 | 
Philippe Bataille

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Il faut s’interroger sur cette hypocrisie qui consiste à refuser toute injection létale en attendant que le corps s’éteigne1 », invite un grand quotidien belge. Le commentaire porte sur l’issue de l’affaire Vincent Lambert (juillet 2019). La mort naturelle sous sédatifs laisse perplexes bien des observateurs étrangers, et plus encore ceux venus d’un pays qui a légalisé l’aide active à mourir. Laisser mourir est la loi. Le juge français vérifie encore qu’une aide directe n’ait pas soulager l’incurable2.

Or, dépénaliser rétablirait la possibilité d’un consentement aux soins palliatifs qui sinon ne se discutent pas ; dépénaliser renforcerait la confiance dans la relation médicale et le dialogue patient-soignant ; et surtout, dépénaliser offrirait un choix à l’incurable qui n’en a plus vraiment. La loi qui libère l’expression de la volonté du malade protège le docteur du soupçon de meurtre. Endormir profondément leurre les malades dont les droits ne sont pas garantis. L’accompagnement ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search