Version classiqueVersion mobile

Penser le vivant

 | 
Laurence Dahan-Gaida
, 
Christine Maillard
, 
Gisèle Séginger
, 
et al.

Avant-propos

Gisèle Séginger

Texte intégral

1Grâce au soutien du réseau national des Maisons des sciences de l’homme, nous avons pu lancer en 2013 un programme interdisciplinaire et intersectoriel (littérature, histoire des sciences, biologie) « VIVANLIT – Penser le vivant : les échanges entre littérature et sciences de la vie (de la fin du xviiie siècle à l’époque contemporaine) ».

2Ce programme, basé à la FMSH et dirigé par Gisèle Séginger (FMSH et université Paris-Est) et Christine Maillard (MISHA-Strasbourg), a permis de fédérer des équipes et des chercheurs provenant de sept Maisons des sciences de l’homme, d’un laboratoire d’histoire des sciences et de deux laboratoires de biologie :

3– Fondation Maison des sciences de l’homme de Paris (FMSH),

4– Maison des sciences de l’homme-Alsace (MISHA),

5– Maison des sciences de l’homme-Lorraine,

6– Maison des sciences de l’homme et de l’environnement – Claude Nicolas Ledoux (MSHE de Besançon),

7– Maison des sciences de l’homme de Dijon,

8– Maison des sciences de l’homme et de la société (MSH de Poitiers), Maison des sciences de l’homme et de la société – Toulouse (MSHS-T), – Institut de recherches interdisciplinaires sur les sciences et la technologie (IRIST), université de Strasbourg,

9– UMR GMGM (Génétique moléculaire, génétique, microbiologie), université de Strasbourg,

10– Institut Jacques Monod de Paris.

11Notre volume réunit une partie des contributions issues des quatre colloques organisés dans le cadre de ce réseau, à Strasbourg et Besançon en 2013, à Toulouse et Paris en 2014.

12Nous tenons à remercier toutes les institutions qui ont soutenu le réseau VIVANLIT, ainsi que la Fondation Maison des sciences de l’homme de Paris qui l’a accueilli, son administrateur Michel Wieviorka, son directeur scientifique Michel Dozon, et les Éditions de la MSH, notamment Emmanuelle Corne, Nathalie Fourrier et Évelyne Séguy qui ont suivi la réalisation de cet ouvrage en collaboration avec Carmen Husti, responsable éditoriale de l’équipe LISAA (Littératures, savoirs et arts) de l’université Paris-Est Marne-la-Vallée.

13Notre gratitude s’adresse aussi aux collègues qui ont eu la responsabilité du programme au niveau de leur MSH ou de leur laboratoire : Françoise Willmann (Nancy), Véronique Liard (Dijon), Catherine Allamel-Raffin (IRIST, Strasbourg), et nous remercions plus particulièrement Laurence Dahan-Gaida (Besançon), Laurence Talairach-Vielmas (Toulouse), Christine Baron (Poitiers) qui ont organisé des colloques et des conférences.

14Nos remerciements vont également à nos collègues biologistes qui ont participé aux actions de médiation scientifique et présenté des conférences : Serge Potier et Stéphane Vuillemier du GMGM, Jean-Marc Galan de l’Institut Jacques Monod.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2017

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search