Version classiqueVersion mobile

Traduire entre les langues chinoise et française

 | 
Annie Bergeret Curien

Deuxième partie. Traduire les sciences humaines et sociales

« Issy, une médiathèque ouverte sur le monde »

Anne Rey

Texte intégral

  • 1 Weiden (Allemagne), Frameries (Belgique), Hounslow (Angleterre), Macerata (Italie), Pozuelo de Alar (...)

1L’ouverture internationale est une réalité particulièrement présente à Issy-les-Moulineaux, car la ville abrite de nombreuses entreprises de renommée mondiale, dont beaucoup sont tournées vers les technologies de l’information et de la communication. Le champ économique n’en a pas l’exclusivité. Issy entretient en effet depuis longtemps un dialogue avec les peuples du monde entier, valorisé par la mise en place de jumelages actifs qui animent la vie isséenne : 11 jumelages1 à ce jour dont 3 en Asie : Dongcheng (quartier de Pékin, Chine), Guro (Corée) et Ichikawa (Japon). Pour ce faire, la ville s’est dotée d’une Direction des relations internationales qui assure également l’accueil de délégations souvent composées de fonctionnaires ou d’élus de villes du monde entier, qui viennent à Issy pour découvrir les pratiques de la ville dans des domaines très variés : petite enfance, e-démocratie, culture, etc.

Le jumelage Dongcheng – Issy-les-Moulineaux

2Il a été officiellement signé le 16 septembre 1997 à Chongwen et le 17 septembre 1998 à Issy-les-Moulineaux. Durant l’été 2010, lors de la fusion administrative des districts centraux de Pékin, le district de Chongwen a été renommé district de Dongcheng. Dongcheng est un des deux districts centraux de Pékin. Situé à l’est de la place Tiananmen, il compte environ 865 000 habitants, sur près de 41,84 km2. Il est donc dix fois plus grand qu’Issy qui couvre un peu plus de 4 km2 et compte à ce jour plus de 65 000 habitants. Comme à Issy, le secteur tertiaire est un axe essentiel en développement, qui permet d’attirer les investisseurs étrangers particulièrement présents dans les secteurs des nouvelles technologies. Dongcheng est un aussi un lieu patrimonial qui compte, outre le Temple du ciel, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, le Palais impérial et la Cité interdite. Si Issy n’offre pas de tels sites patrimoniaux, c’est une ville qui mène une politique culturelle très active et possède plusieurs établissements innovants : un musée, une ludothèque et un espace ludique, un lieu de recherche, de création artistique et d’enseignement supérieur (les Arcades), une association de trente artistes professionnels originaires pour la plupart d’Europe ou d’Extrême-Orient dont les ateliers sont regroupés en un lieu unique (les Arches), un espace dédié à la création numérique (le Cube), un conservatoire de musique départemental et deux médiathèques. À Issy, ce jumelage vit grâce à un apprentissage de la langue offert à tous, de la maternelle à l’âge adulte, ainsi que par des échanges professionnels et par une valorisation de la culture chinoise.

  • 2 Collèges de la Paix, Henri Matisse, Victor Hugo, George Mandel et lycée Ionesco. De son côté, le gr (...)

3Dans le cadre scolaire et péri-scolaire Depuis la création en 1998 – année du jumelage – de la première classe de chinois au lycée Ionesco, l’enseignement de cette langue n’a cessé de se développer. Depuis 2004, le chinois est enseigné en école primaire sur le temps scolaire, depuis 2006 en péri-scolaire. En 2007, une découverte de la civilisation, des coutumes, des arts graphiques, de la calligraphie est proposée en temps péri-scolaire aux grandes sections de maternelle d’une école de la ville. Depuis 2011, trois écoles maternelles en bénéficient. Issy est la seule ville de France à proposer du chinois en 2e, 3e langue ou en option, dans tous ses établissements publics secondaires : soit quatre collèges2 et un lycée. De plus, plusieurs classes de différents établissements ont aussi travaillé sur des projets en lien avec la Chine.

4L’apprentissage d’une langue passant par la pratique de celle-ci, des échanges scolaires de dix jours sont organisés annuellement depuis 2001 entre le lycée Ionesco et l’établissement Huiwen à Dongcheng.

Dans les médiathèques

5Depuis septembre 2002, la médiathèque centre-ville dispense des cours de mandarin pour les adultes (trois niveaux). En 2011, quatre niveaux sont ouverts : débutant ; grand débutant ; grand-débutant/avancé ; avancé.

6Les motivations des adultes sont diverses : parents d’enfants suivant les cours de chinois ; expatriés ayant vécu en Chine ; voyageurs ayant pris goût à la Chine ; beaux-parents ou époux d’une personne chinoise.

7Depuis septembre 2010, la médiathèque propose une initiation à la langue et à la culture chinoises pour les élèves du CE2 à la 5e.

8Tous les cours sont donnés par un professeur de langue maternelle chinoise et comprennent une partie consacrée à la culture chinoise et une autre à l’apprentissage de la langue orale selon les directives de l’Éducation nationale sur les compétences à acquérir en grammaire et en vocabulaire. Les élèves sont curieux, soutenus par leur famille, assidus, intéressés par la culture et la calligraphie, et ils se réinscrivent.

9Échanges de bibliothécaires : depuis 2000, des échanges réguliers ont lieu entre Issy et Dongcheng permettant l’accueil de groupes de bibliothécaires et la découverte de leurs pratiques professionnelles réciproques. Trois bibliothécaires d’Issy ont ainsi passé cinq jours à Dongcheng en septembre 2012. Ponctuellement, la médiathèque d’Issy accueille également des bibliothécaires chinois venus en formation professionnelle.

Fonds chinois

10Commencé en 2006 avec trente titres, le fonds chinois pour la jeunesse compte en 2012 une centaine de titres : albums (nouveautés « remarquables », classiques de la littérature enfantine), imagiers, méthodes d’apprentissage de français (CD audio, cédéroms).

11Le fonds chinois pour adultes de la médiathèque a été créé en 2000 et provient d’un don de l’ancien district de Chongwen, principalement constitué d’ouvrages aux illustrations fournies qui couvrent en particulier les domaines des arts et de la géographie. Il est alimenté annuellement par des acquisitions faites à la librairie Le Phénix à Paris et est désormais riche de plus de 500 ouvrages dont 450 en langue chinoise. Il compte des documents couvrant tous les domaines de la connaissance ainsi que de nombreux romans classiques et contemporains. On y trouve notamment : 8 dictionnaires (dont le Grand Dictionnaire RICCI des caractères chinois disponible en usuel) ; 44 méthodes de langues pour apprendre le chinois ; 7 méthodes de langue destinées aux locuteurs chinois pour apprendre le français. Tous ces ouvrages sont empruntables à domicile, à l’exception du Grand Dictionnaire RICCI des caractères chinois. Le fonds chinois est présent dans le catalogue de la médiathèque en bilingue français-pinyin ou anglais selon la langue de traduction et est identifié sous l’intitulé de collection « Fonds chinois ». Une traductrice est engagée à chaque arrivée d’ouvrages pour cataloguer en français les dons ; elle fait un catalogage minimal : éditeur, auteur(s), résumé, collection, tomaison, date et lieu de parution. Les personnes référentes du fonds se chargent ensuite de cataloguer les documents en format UNIMARC dans le logiciel professionnel avec une transcription en pinyin. Ce fonds est utilisé par des Chinois, des lycéens français, des élèves apprenant le chinois à Issy dans le cadre scolaire et à la médiathèque.

12Cette richesse documentaire en chinois s’ajoute aux nombreux ouvrages en français (plus de 650 à ce jour) sur la Chine répartis dans les collections.

Animations

13Pour découvrir et apprécier la richesse de la culture chinoise, la ville d’Issy-les-Moulineaux a proposé au fil des ans de nombreux événements :

141998 : année du jumelage avec Dongcheng. À la médiathèque, cycle de conférences sur la culture chinoise, dont plusieurs consacrées à la littérature par Annie Curien, et d’autres portant sur les influences franco-chinoises, par Muriel Détrie.

151999 et 2000 : ateliers enfants au musée pour le Nouvel An chinois.

161999 : biennale d’art contemporain (pays invité : Chine) – achat de six lithographies de Hong Hao.

172000 : festival & exposition de cerfs-volants avec la venue de trois cerfs-volistes chinois.

182003-2004 : année de la Chine en France :

  • Expositions photographiques (« Voyage en Chine » de Marc Riboud, « La Chine vue d’Issy, Pékin/Chongwen » de Philippe Durand)

  • Exposition « Beijing de-zoned Paris » au Cube

  • Exposition de Christophe Comentale : « Les images porte-bonheur populaires en Chine » au Musée français de la carte à jouer (coédition, avec les éditions You Feng, de son ouvrage éponyme)

  • Exposition d’œuvres de Chan Ky-Yut, peintre, poète et calligraphe

  • « Messe baroque des Jésuites », dans le cadre du festival d’Île-de-France (édition d’un CD audio)

  • Concert de la Compagnie de musique traditionnelle Sud-Chine à Xiamen

  • Représentation du Ballet national de l’Étoile rouge

  • Spectacle musical d’ombres chinoises de Jean-Luc Penso

  • Festival de films chinois au Ciné d’Issy

  • Rencontre avec l’écrivain Xu Xing

  • Tournois de jeux à la ludothèque et au musée (Tiào qí, Tangram, Gang of Four, Dòu shòu qí)

  • Ateliers de confection de sceaux, animés par Laurent Long, graveur, sinologue

  • Atelier de calligraphie, animé par Wang Gang, peintre

192008 (10e anniversaire du jumelage avec Dongcheng) : Exposition à la médiathèque de photographies anciennes retraçant l’évolution de ce quartier de Pékin en pleine mutation urbaine, éclairée par l’artiste Mathieu Segura qui s’est plongé dans les images d’une ville désormais largement disparue, pour créer des œuvres originales, revisitant les frontières entre réel et artificiel.

Notes

1 Weiden (Allemagne), Frameries (Belgique), Hounslow (Angleterre), Macerata (Italie), Pozuelo de Alarcón (Espagne), Etchmiadzine (Arménie), Dapaong (Togo), Nahariya (Israël), Dongcheng (Chine), Guro (Corée) et Ichikawa (Japon).

2 Collèges de la Paix, Henri Matisse, Victor Hugo, George Mandel et lycée Ionesco. De son côté, le groupe scolaire privé Saint-Nicolas propose également le chinois.

Auteur

Médiathèque, Issy-les-Moulineaux

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search