Version classiqueVersion mobile

Serge Moscovici

 | 
Nikos Kalampalikis
, 
Denise Jodelet
, 
Michel Wieviorka
, 
et al.

Introduction

Nikos Kalampalikis, Denise Jodelet, Michel Wieviorka, Denis Moscovici et Pierre Moscovici

Texte intégral

1 L’annonce du décès de Serge Moscovici, le 15 novembre 2014, a suscité dans la communauté scientifique, les milieux politiques et les médias une émotion qui s’est traduite par nombre de témoignages célébrant son œuvre multiple, son engagement social ou évoquant l’histoire vécue et la personnalité qui les ont étayés. Ces témoignages ont été épars et jusqu’à présent aucune vision synthétique n’a été offerte pour cerner la richesse des apports d’une pensée dont l’empan a couvert tous les champs des sciences humaines et sociales, ouvrant des perspectives innovantes pour la recherche.

2Serge Moscovici fut l’un des fondateurs français de la psychologie sociale dont la contribution a marqué la discipline sur le plan international. Il a été directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales de Paris et y a créé et dirigé, depuis 1964, le Laboratoire de psychologie sociale, et a fondé en 1976 le Laboratoire européen de psychologie sociale à la Maison des sciences de l’homme à Paris. Fellow de diverses institutions américaines (Stanford, Princeton, New School for Social Research), membre du Transnational Committee on Social Psychology du Social Science Research Council, il a été un agent influent du développement de la psychologie sociale en Europe et dans d’autres continents. Pour honorer cette figure majeure des sciences humaines et sociales, la Fondation Maison des sciences de l’homme a organisé, à l’initiative des fils de Serge Moscovici, un colloque international en 2017 à Paris qui a réuni des spécialistes des divers domaines auxquels cet auteur a consacré son activité.

3Le présent livre constitue une trace et un prolongement de cette initiative. Il comprend vingt textes de trente auteurs, issus de treize pays différents, influencés, marqués et inspirés par son œuvre singulière. Nous avons ajouté, en fin d’ouvrage, la reproduction d’un texte peu connu, rare et unique, l’exposé de soutenance de Serge Moscovici en 1961, ainsi que l’hommage appuyé qui lui a été rendu peu après son décès par le comité de direction du réseau international (Remosco) qu’il avait créé, peu avant sa disparition, à la Fondation Maison des sciences de l’homme à Paris.

4Au fil de son histoire, Serge Moscovici a consacré sa réflexion à l’histoire des sciences, auprès de celui qu’il désignait comme son maître, Alexandre Koyré, puis à la psychologie sociale, encouragé par Daniel Lagache, donnant ainsi une nouvelle impulsion à la sociologie, grâce au regard porté sur notre société présente, comme le souligne Alain Touraine. Fondé sur une trilogie dédiée à la philosophie sociale (Essai sur l’histoire humaine de la nature, Hommes domestiques et hommes sauvages, La société contre nature), son intérêt pour l’innovation sociale et le rôle des minorités actives a conduit Moscovici à devenir penseur et acteur de l’écologie. Dans le même temps, en appui sur l’expérience vécue sous le joug du nazisme, il se consacrait aux grandes questions de l’histoire et de la théorie sociale (racisme, antisémitisme, phénomènes victimaires, théories de la conspiration, psychologie des foules, etc.), discutant les auteurs classiques de la sociologie (Durkheim, Simmel, Tarde, Weber) et proposant des modèles alternatifs et innovateurs associant anthropologie et psychologie sociale, avec dans certains cas un recours à la physique.

5Grâce à la contribution de spécialistes de la psychologie sociale, de l’écologie politique, de l’anthropologie, de la sociologie, ce livre revêt un caractère transdisciplinaire et international. La part importante qui revient dans cette œuvre à la vie de l’homme, aux épreuves qu’il a traversées dont témoigne son autobiographie Chronique des années égarées et à son goût pour l’écriture et la pensée, appelle aussi des témoignages plus personnels. Cet ouvrage est aussi surtout tourné vers l’avenir, poursuivant des analyses et réflexions allant dans le sens des préoccupations et des orientations de Serge Moscovici.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2019

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search