Version classiqueVersion mobile

Le pouvoir en Méditerranée

 | 
Wolf Lepenies

Le nord contre le sud de la France : danger pour l’Union sacrée

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour les propagandistes de l’« idée latine » comme Paul Adam, la Grande Guerre signifiait une revanche sur 1870-1871 : la défaite de Sedan avait représenté la disparition imminente du monde latin, les victoires dans le nord et l’est de la France symboliseraient sa résurgence. La reconquête de l’Alsace-Lorraine signerait le triomphe du Midi sur le Nord germanique. Toutefois, l’espoir de voir s’effacer les contradictions entre les « petites patries » ou « petites terres paternelles » – comme ces vers d’un poème lorrain l’exprimaient : « Au premier bruit de guerre, en France se sont tues / Les voix où les Français semblaient s’être haïs1 » –, cet espoir s’évanouit dès les premières semaines de la guerre. L’affaire dite « du XVe corps d’armée » montra qu’en France l’antagonisme entre le Midi et le Nord demeurait virulent et qu’il constituait à ce moment-là le plus grand péril extérieur menaçant de détruire l’unité interne de la nation, l’Union sacrée. Elle fut convoquée pour la première...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search