Version classiqueVersion mobile

Le pouvoir en Méditerranée

 | 
Wolf Lepenies

Les saint-simoniens et le Système de la Méditerranée

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Lorsqu’il dicta ses mémoires en exil à Sainte-Hélène, Napoléon raconta avoir voulu soumettre l’ensemble du continent européen à sa domination – et donner ainsi la priorité à une union du Sud :

« Une de mes plus grandes pensées avait été l’agglomération, la concentration des mêmes peuples géographiques qu’ont dissous, morcelés les révolutions et la politique. Je me sentais digne de cette gloire. […] Tout le Midi de l’Europe eût été compact de localités, de vues, d’opinions, de sentiments et d’intérêts. Dans cet état de choses, que nous eût fait le poids de toutes les nations du Nord ? Quels efforts humains ne fussent pas venus se briser contre une telle barrière1 ? »

L’expédition en Égypte entreprise par Napoléon en 1798 anticipa sur une politique méditerranéenne globale incluant toutes les rives de la Méditerranée. Napoléon rêvait de rapprocher l’Orient et l’Occident, mais n’ignorait pas qu’il lui faudrait payer à l’Islam le tribut d’un tel projet, comme la proclamation en juillet 179...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search