Version classiqueVersion mobile

Le pouvoir en Méditerranée

 | 
Wolf Lepenies

Nicolas Sarkozy, lecteur de Fernand Braudel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Lorsque le 13 juillet 2008, à Paris, les dirigeants de 43 pays se réunirent au Grand Palais pour fonder l’« Union pour la Méditerranée », le président Sarkozy déclara : « Nous en avions rêvé, l’Union pour la Méditerranée est maintenant une réalité. » En France, personne n’aurait été surpris d’entendre Sarkozy s’exclamer : « J’ai [toujours] passionnément aimé la Méditerranée. » Car c’est sur ces mots que commence le chef-d’œuvre de Fernand Braudel publié en 1949 La Méditerranée et le monde méditerranéen à l’époque de Philippe II1. La critique du quotidien israélien Haaretz, moqueuse, prêta au président français l’intention de « réaliser le rêve de Fernand Braudel ». En février 2007 déjà, lorsque Sarkozy esquissait à Toulon sa future politique méditerranéenne, la presse française, davantage étonnée qu’approbatrice, parla d’un candidat à la présidentielle qui semblait avoir lu « son Braudel ». En France, en effet, on ne peut évoquer la Méditerranée sans se référer à l’historien. Ainsi,...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search