Version classiqueVersion mobile

Le pouvoir en Méditerranée

 | 
Wolf Lepenies

De Gaulle et la latinité

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

En entretenant une relation toujours plus étroite avec l’Allemagne, la politique et la diplomatie française devaient prendre garde à ne brusquer ni les affinités ni les attentes des pays latins. Parfois la lecture de certains discours du général de Gaulle donne l’impression qu’entretenir de bonnes relations avec l’Italie relevait plus d’un devoir que d’une inclinaison. Pourtant, dans une allocution de novembre 1944 il rappela combien le destin de la France était lié à celui de la Méditerranée. Non sans faire remarquer qu’il était d’autant plus regrettable que l’Italie « ce peuple latin » ait déclaré la guerre à la France et à l’Angleterre le 10 juin 1940, dirigeant ainsi son « hostilité ambitieuse » contre la France, au moment où cette dernière gisait à terre, terrassée par ses adversaires. La « solidarité naturelle » liant les deux pays méditerranéens aurait dû, estima de Gaulle, l’en prévenir. Et même s’il se déclara prêt à coopérer à l’avenir avec une Italie démocratique, le géné...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search