Version classiqueVersion mobile

Le pouvoir en Méditerranée

 | 
Wolf Lepenies

Une Europe européenne au lieu d’un Empire latin : Charles de Gaulle

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Certains commentaires sur l’Esquisse laissent entendre que Kojève aurait destiné son mémorandum au général de Gaulle, à l’époque chef provisoire du gouvernement français de juin 1944 à janvier 19461. Même si une lecture attentive ne permet pas d’exclure que le texte ait été adressé directement à de Gaulle, cette éventualité semble plutôt improbable. Car, même si Kojève dans son mémorandum considérait la France comme la clé de voute de l’édification d’un Empire latin, il jugeait ses traditions ainsi que la situation du pays à la sortie de la guerre comme autant d’obstacles à la réalisation de ce projet2. Il dénonçait par exemple un traditionnel « préjugé antilatin » sévissant en France et masquant un sentiment d’infériorité dont le pays souffrait toujours davantage. Au surplus s’ajoutait selon lui un quiétisme économique et politique empêchant toute tentative de remise en question des structures existantes. Et se contenter de réformer ou rénover celles-ci ne pouvait suffire selon lui...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search