Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Profession : policier. Sexe : féminin

 | 
Geneviève Pruvost

Table des matières

Introduction

Sources

1. La conversion au métier

Le choix du métier
L’attrait pour le fonctionnariat
La vocation : le poids des médiations familiales
L’idéalisation du métier
La formation en école de police
Discriminations au concours
Une formation républicaine
L’apprentissage de la virilité
La mise à l’épreuve des stages
Les effets de la vie en communauté

2. La négociation de la carrière

Les règles d’accès aux métiers exposés et prestigieux
La voie royale de la promotion par le grade
La dissémination des femmes
L’accès à la diversité des postes : rotation et chape de plomb
Faire carrière : une entreprise familiale
Des conjoints investis
Peu d’enfants et beaucoup d’absences
Ni mariées ni mères : un atout
La conquête de la stabilité
Priorité à la vie familiale
Les tentatives de conciliation
Une stabilisation tardive

3. Vers l’indifférenciation des tâches

Le primat des distinctions professionnelles
Une autorité hiérarchique incorporée
L’ancienneté fait la différence
L’urgence commande la division du travail
L’exercice du sale boulot
Les conditions de l’interchangeabilité
L’évitement de la violence
La civilisation des mœurs policières
La préservation de règles sexuées

4. La virilité à l’honneur

Le travail de virilisation
La mise à l’épreuve
De fortes femmes
Une mobilité de genre conditionnelle
La dévaluation du sexe faible
La misogynie en partage
Parades et tactiques traversières
L’accès partiel aux activités de coulisses
Des femmes dans la maison des hommes
L’asymétrie des excès

Conclusion

Les opérations de virilisation
Les opérations de sexuation
La mobilité de genre