Version classiqueVersion mobile

La société du déclassement

 | 
Oliver Nachtwey

3. Modernisation régressive

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’on a tendance à faire rimer modernité et démocratie : la première serait synonyme de raison et de Lumières, d’institutionnalisation des libertés, d’autonomie et de droits de l’homme. Elle est empreinte de foi dans le progrès et porteuse d’élévation à un niveau social plus élevé par différenciation sociale. Libre-échange, rationalisation et bureaucratie seraient censés garantir la liberté individuelle, quel que soit le rang social d’origine1. C’est du moins le récit normatif et fonctionnel qu’aiment se raconter les sociétés modernes2. Après-guerre, les théoriciens de la modernisation partaient du principe que la prospérité et la démocratie étaient inséparables et qu’elles continueraient de s’étendre de conserve3.

Ces auteurs avaient alors la réalité de leur côté4 : dans les pays actuels de l’OCDE, les inégalités entre revenus se réduisaient depuis la fin du xixe siècle. Mais cet optimisme ne tarda pas à subir plusieurs revers. Dans les années 1970, un grand bond en arrière se produi...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search