Version classiqueVersion mobile

La société du déclassement

 | 
Oliver Nachtwey

1. Modernité sociale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Rétrospectivement, une configuration économique, sociale et politique d’un genre particulier marque l’Allemagne fédérale d’après-guerre. La république de Weimar, en proie à des forces politiques fortement polarisées sous-tendues par des conflits de classe, s’était effacée sous la dictature nationale-socialiste ; et après l’effondrement du nazisme, une démocratie relativement stable, socialement sécurisée qui plus est, avait émergé avec la République fédérale allemande. C’est ce que nous appellerons la modernité sociale dans ce livre.

Son fondement matériel était la prospérité économique. Dans la brève période de 1950 à 1973, la croissance annuelle moyenne en Europe de l’Ouest s’élevait à 4,8 % – grâce à un capitalisme d’inspiration keynésienne. La croissance ininterrompue permit une modernisation sociale frénétique englobant et transformant le travail, la vie, la culture et la politique1.

La place de l’État social

En Allemagne, l’État social remonte à Bismarck, qui, avec l’assurance ma...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search