Version classiqueVersion mobile

Campements mésolithiques en Bresse jurassienne

 | 
Frédéric Séara
, 
Sylvain Rotillon
, 
Christophe Cupillard

Liminaires

Texte intégral

Les auteurs

1Delphine Bourgeois (D.B.) Inrap

2Isabelle Le Goff (I.L.) Inrap

3Alex Lena (A.L.)

4Nicole Limondin-Lozouet (N.L.-L.) CNRS, UMR 8591

5Christine Oberlin (C.O.) CNRS, Centre de datation par le radiocarbone

6Sylvain Rotillon (S.R.) Inrap, associé à l’UMR 8591 du CNRS

7Frédéric Séara (F.S.) Inrap

8Dominique Sordoillet (D.S.) Inrap, associée à l’UMR 6565 du CNRS

Remerciements

9Cet ouvrage est l’aboutissement d’un long travail auquel de nombreuses personnes, à des niveaux divers, ont participé. Nous tenons à les remercier pour leur contribution souvent essentielle. L’équipe de fouille : Alain Gervais, Yves Gourgousse, Luc Jaccottey, Patrice Pernot, Valérie Pichot, Jean-Luc Richard, Nathalie Schneider, Olivier Simonin et Jean‑Marc Violot, ainsi que ceux qui ont également participé à la postfouille : Laurent Brou, Jean Cayrol, Yves Damelincourt, Alain Maitre, Patrice Reynier, David Sys, Pierre Texier et Véronique Ganard, qui a assuré la direction de la fouille et de la postfouille des occupations néolithiques et protohistoriques.

10La gestion de cette opération a été rendue possible grâce à Hans de Klijn (coordination A39, Afan), Élise Boucharlat, Jean-François Piningre et Bruno Bréart (service régional de l’Archéologie de Franche-Comté) et à Marie-Chantal Frère Sautot (Société d’autoroutes Paris-Rhin-Rhône).

11Cette étude a bénéficié des conseils, remarques et soutiens de Marie‑Jeanne Lambert et Sylvie Lourdaux (musée d’Archéologie de Lons-le-Saunier), Jean-Paul Bravard (université de Lyon II), Nathalie Carcaud (université d’Angers), Pierre Crotti (musée d’Archéologie et d’Histoire de Lausanne), Michelle Denefle (laboratoire de géographie physique, UMR 8591 CNRS), Germaine Depierre (SRA de Bourgogne), Emmanuelle Gautier (université de Paris VIII), Georges-Noël Lambert (laboratoire de chrono-écologie, UMR 6565 CNRS), Tatiana Muxart (laboratoire de géographie physique, UMR 8591 CNRS), Jean-François Pastre (laboratoire de géographie physique, UMR 8591 CNRS), Hervé Richard (laboratoire de chrono-écologie, UMR 6565 CNRS), André Thévenin (université de Franche-Comté).

12Nous remercions tout particulièrement les habitants de Ruffey-sur-Seille pour leur accueil et l’intérêt qu’ils ont porté au gisement.

13Enfin, nous souhaitons évoquer la mémoire de Bernard Borner (université de Paris X) et de Jacques-Pierre Millotte (université de Besançon) pour leurs apports à ce travail.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search