Version classiqueVersion mobile

Les gisements précolombiens de la Baie Orientale

 | 
Dominique Bonnissent

L’auteur

Texte intégral

L’auteur

1Dominique Bonnissent

2Docteur en Préhistoire de l’université de Provence, archéologue spécialisée dans l’étude des sites précolombiens des Petites Antilles, Dominique Bonnissent est ingénieur de recherche à l’Institut national de recherches archéologiques préventives en Guadeloupe et chercheur associé à l’Unité mixte de recherche 8096 « Archéologie des Amériques » (CNRS, université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne). Pendant six ans, elle a coordonné le Projet collectif de recherche « Modifications des paléoenvironnements et occupations amérindiennes de l’île de Saint-Martin (Petites Antilles) » dont les résultats apportent un cadre paléoclimatique à la période précolombienne de cette région. Elle conduit depuis 1994 de nombreuses fouilles préventives et programmées à Saint-Martin, en Guadeloupe et en Martinique. Par son approche à la fois globale et pragmatique des évolutions sociétales caribéennes, elle renouvelle largement notre vision des populations méso- et néoindiennes.

Avec les contributions ou la collaboration de

3Pascal Bertran

4Géologue, ingénieur chargé de recherche à l’Institut national de recherches archéologiques préventives dans l’interrégion Grand Sud-Ouest, Pascal Bertran est spécialisé dans l’étude des paléoenvironnements contemporains du peuplement préhistorique en métropole et dans les Antilles. Il est rattaché à l’UMR 5199 « De la Préhistoire à l’Actuel : culture, environnement et anthropologie » (Pacea : CNRS, université Bordeaux 1, ministère de la Culture et de la Communication).

5Antoine Chancerel

6Archéologue, spécialiste de Préhistoire récente et ancien conservateur régional de l’Archéologie de Guadeloupe, Antoine Chancerel est aujourd’hui conservateur en chef du Patrimoine au Musée national de Préhistoire des Eyzies-de-Tayac. Il est membre de la Commission interrégionale de la recherche archéologique (Cira) Sud-Ouest.

7Pierrick Fouéré

8Archéologue, spécialiste des industries lithiques du Néolithique, ingénieur de recherche à l’Institut national de recherches archéologiques préventives, Pierrick Fouéré est adjoint scientifique et technique en charge du Limousin et chercheur à l’UMR 5608 « Travaux et recherches archéologiques sur les cultures, les espaces et les sociétés » (Traces : CNRS, université de Toulouse 2 Le Mirail, EHESS, ministère de la Culture et de la Communication, Inrap).

9Sandrine Grouard

10Archéozoologue et archéologue, spécialiste des vertébrés des Petites Antilles, Sandrine Grouard est maître de conférences du Muséum national d’Histoire naturelle (Paris). Elle collabore notamment à différents programmes de recherche internationaux sur la Caraïbe financés par la NSF Research Foundation, notamment à Barbuda (CUNY Brooklyn College), à Porto Rico (University of Puerto Rico) et au Nicaragua (Universidad Nacional Autónoma Nicaragua).

11Franck Mazéas

12Biologiste marin, spécialiste des écosystèmes coralliens, Franck Mazéas est responsable de l’unité Biodiversité marine à la direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement de Guadeloupe. Il participe à plusieurs missions scientifiques et a notamment mis en place le suivi de la ponte de trois espèces de Scléractiniaires qu’il a observées pour la première fois en Guadeloupe en 2004.

13Auran Randrianasolo

14Géologue stratigraphe, spécialiste de l’étude des plates-formes carbonatées, Auran Randrianasolo est professeur des universités, directeur du département de géologie à l’université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe), Laboratoire de recherches en géosciences et énergies (LaRGE EA 4098 : UFR Sciences exactes et naturelles / université des Antilles et de la Guyane).

15Thomas Romon

16Archéologue, responsable d’opérations, spécialisé dans l’étude des gisements funéraires amérindiens et d’époque coloniale des Antilles, Thomas Romon est assistant d’études et d’opérations à l’Institut national de recherches archéologiques préventives en Guadeloupe. Il est rattaché à l’équipe « Anthropologie des populations passées et présentes » de l’UMR 5199 « De la Préhistoire à l’Actuel : culture, environnement et anthropologie » (Pacea : CNRS, université Bordeaux 1, ministère de la Culture et de la Communication).

17Nathalie Serrand

18Archéologue, spécialiste des malacofaunes et industries précolombiennes sur coquillage, Nathalie Serrand est responsable d’opérations à l’Institut national de recherches archéologiques préventives en Guadeloupe. Elle est aussi chercheur associé à l’UMR 7209 « Archéozoologie, archéobotanique : sociétés, pratiques et environnements » (CNRS, Museum national d’Histoire naturelle).

19Christian Stouvenot

20Archéologue, spécialiste de l’étude des cultures précolombiennes antillaises, Christian Stouvenot est ingénieur d’études au service régional de l’Archéologie de la direction des Affaires culturelles de Guadeloupe (ministère de la Culture et de la Communication) et rattaché à l’UMR 8096 « Archéologie des Amériques » (CNRS, université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne).

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search