Version classiqueVersion mobile

Les Monts d’Aubrac au Moyen Âge

 | 
Laurent Fau

Liminaires

Texte intégral

Abréviations

1ADA : Archives départementales de l’Aveyron

2ADC : Archives départementales du Cantal

3ADHG : Archives départementales de Haute-Garonne

4ADL : Archives départementales de Lozère

5AMSCA : Archives municipales de Saint-Chély-d’Apcher

6AN : Archives nationales

7BEC : Bibliothèque de l’école des Chartes

8BnF : Bibliothèque nationale de France

9Cnrs : Centre national de la recherche scientifique

10Inrap : Institut national de recherches archéologiques préventives

11MP : Médiathèque du patrimoine

12PCP : Projet collectif de recherche

13RCP : Recherche coopérative sur programme

14SLSAA : Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron

Remerciements

15L’aboutissement des recherches menées sur les Monts d’Aubrac est le résultat d’un travail de longue haleine qui a nécessité l’engagement de nombreuses personnes auxquelles nous tenons à exprimer ici toute notre reconnaissance.

16Nos remerciements s’adressent en premier lieu à l’équipe de fouilles et plus particulièrement aux membres qui se sont investis dans la durée: Elise Bonnefille, Claude Cantournet, David Crescentini, Claire Duqué, Jean-Christophe Molet,Anne Pinson, Gabriel Riou et Jean-Louis Thoumazet. Notre travail a également bénéficié du précieux concours de Monique Drieux et de son équipe du Laboratoire Materia Viva de Toulouse pour la restauration du mobilier, de Philippe Cayn qui a réalisé la mise au propre d’un certain nombre de relevés et de dessins ainsi que de la compétence photographique de Jean-François Peiré et Didier Rigal.

17Nous tenons en outre à remercier tout particulièrement Evelyne Derosier qui s’est acquittée de la lourde charge de la mise en forme du manuscrit, avec une grande compétence et beaucoup de disponibilité. Notre profonde gratitude va à Madame Geneviève Gasq-Barrès, maire de Condom-d’Aubrac, ainsi que Madame et Monsieur Pierre Pradel dont le sens de l’accueil et le soutien enthousiaste ne se sont jamais démentis. Nous devons aussi beaucoup à Madame et Monsieur Carrier, Jean Marc et Denis Mayorgas de l’Office National des Forêts et à Arlette Poujouly qui, à des titres divers, nous ont témoigné gentillesse et générosité.

18L’étude sur la Domerie d’Aubrac a également bénéficié de la documentation et de l’étude de Louis Causse, architecte des Bâtiments de France de l’Aveyron: qu’il en soit remercié.

19Ces recherches ont été régulièrement enrichies des conseils, remarques et soutiens amicaux de Francis Clarous, Jean-Emmanuel Guilbault, Lionel Izac- Imbert, Mireille Leduc, Bernard Marty, Daniel Schaad et Michel Vaginay.

20Notre étude a débuté grâce aux encouragements et aux avis précieux de Michel Vidal, alors Conservateur régional de l’archéologie de Midi-Pyrénées et de Yan Laborie, rapporteur auprès de la Commission interrégionale de la recherche archéologique: que tous deux trouvent ici l’expression de notre grande reconnaissance.

21Enfin, nous souhaitons évoquer la mémoire de Jean-Marie Pesez pour son indéfectible soutien ainsi que pour les conseils qu’il a eu l’amabilité de nous prodiguer.

Avertissement

22Cet ouvrage a été écrit en grande partie entre 1994 et 1999. Les données présentées ici reflètent l’état de la recherche à cette époque.

23La monographie a été enrichie d’un glossaire en fin d’ouvrage comprenant la définition de certains mots particuliers à la région étudiée, ainsi que les mots en occitan et en bas-latin.

24Les références aux documents d’archives et sources écrites publiées sont abrégées dans le texte et se trouvent en fin d’ouvrage.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search