Version classiqueVersion mobile

Le patrimoine comme expérience

 | 
Jean-Louis Tornatore

II. La clinique, et après ?

Les mémoires des migrations au musée ?

Questions patrimoniales et dynamiques anthropologiques

Hélène Bertheleu et Véronique Dassié

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Avec l’extension du champ d’application du patrimoine aux objets les plus divers (Jeudy 1990 ; Leniaud 1992 ; Debray 1999), l’anthropologie qui a, dans une large mesure, contribué à ce mouvement, a aussi modifié ses propres approches du patrimoine. La notion de patrimoine ethnologique, fondée sur les critères scientifiques prescrits par la discipline, a en effet peu à peu quitté le giron des ethnologues au profit d’une notion désormais connue de tous, celle de patrimoine culturel immatériel (Fabre 2006). Ce mouvement a induit un déplacement du regard porté sur le patrimoine par les ethnologues : d’une anthropologie du patrimoine soucieuse de son inventaire s’est opéré un glissement vers une anthropologie des conditions de l’élection patrimoniale, c’est-à-dire la patrimonialisation. Qu’il soit envisagé du point de vue des professionnels du patrimoine (Heinich 2009 ; Both 2010) ou des amateurs et collectifs « profanes » qui accompagnent ces mouvements (Tornatore & Barbe 2011 ; Cla...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search