Version classiqueVersion mobile

Du bruit à la musique

 | 
Marie Baltazar

9. La conquête des orgues

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La situation des musiciens qui jouent de l’orgue a ceci de singulier que leur instrument est associé et intimement lié, nous l’avons vu, aux édifices religieux. Certes, il existe quelques « orgues de salons », environ 2 000 instruments en France, « du plus humble au plus complexe des instruments d’appartement », estime Yves Collot (1986 : 45), qui a contribué à l’Inventaire national des orgues dans les années 1980, mais tous ne sont pas la propriété d’organistes, ni même de musiciens. Pour ma part, je n’ai que très rarement rencontré d’organistes possédant un instrument complexe à leur domicile. Certains d’entre eux jouent sur des petits orgues significativement nommés « orgues d’étude » – composés de deux claviers, un pédalier et un seul jeu –, destinés à ordonner les gestes sur les claviers avant de poursuivre le travail sur un instrument permettant celui de la registration. Mais le plus souvent, lorsqu’ils travaillent chez eux comme les autres musiciens, les organistes s’exercent...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search