Version classiqueVersion mobile

Du bruit à la musique

 | 
Marie Baltazar

7. Faire parler les tuyaux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans sa missive postée sur internet, l’organiste, dénonçant les aberrations musicales des « malades du tutti », déplore que « le monde de l’orgue comporte tout de même très peu de vrais musiciens » :

Je dirais qu’il y a plus de parasites arrogants et pédants qui ne savent que faire gémir les claviers sous le poids d’accords du deuxième mode à transposition limitée, sur tutti bien entendu, et entre deux accords de critiquer la façon de jouer d’un tel, que d’organistes réellement musiciens

Tombant quelque peu dans le travers des organistes qu’il critique, l’internaute met néanmoins en évidence l’existence d’une manière de jouer non musicale comme d’autres organistes dénoncent l’inaccomplissement des organoïdes. En son temps, le compositeur, musicien et organiste Johann Mattheson (1987 : 40) critiquait lui aussi la « nullité », la « vanité » et la « folle fierté » de ses collègues :

Regardez-moi ces charlatans, ce sont justement ces organistes qui n’arrivent pas à jouer de leur instrument...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search